Articles

Evenement Theatre : Moi le mot ou le cabaret des mots vivants

Par Audrey Jean, le 27 février 2013 — compagnie umbral, maison d europe et d orient, matei visniec, moi le mot ou cabaret des mots vivants, saison roumaine, victor quezada — 3 minutes de lecture

Carte blanche à Matéi Visniec et à ses invités Victor Quezada et la Compagnie UMBRAL. A l’occasion de la saison Roumaine à la maison d’Europe et d’Orient venez découvrir ce vendredi 1er Mars cet auteur exceptionnel !    
Au programme, une lecture et un voyage initiatiques dans le labyrinthe de la parole, accompagnés d’une dégustation de charcuterie et vins roumains. Au cours de ce périple, l’improvisation crapahute entre les pages des quelques 30 pièces et recueils poétiques commis par Matéi Visniec depuis son arrivée en France en 1987. Elle les épouse, les caresse, s’en détourne, les provoque, les bouscule tour à tour, avec toujours en mire la même intention de confronter le monde, d’explorer les collisions, les passages, les effleurements et surtout les désillusions humaines. Une volte entre deux cultures, deux pays, deux langues, sur les principaux motifs qui traversent l’oeuvre de Visniec : l’homme et le pouvoir, le lavage de cerveaux, la mort de l’utopie, le grotesque des idéologies.

images
Matéi Visniec est poète, journaliste et surtout homme de théâtre franco-roumain. Il est l’un des auteurs dramatiques roumains vivants les plus joués dans le monde, de Milan à Tel Aviv et de Los Angeles à Tokyo. En tout, son nom a été à l’affiche dans une trentaine de pays. Très présentes au Festival d’Avignon (off) avec une quarantaine de créations, ses pièces sont régulièrement montées à Paris – au Théâtre du Rond Point, au Studio des Champs Elysées, au Théâtre de l’Est Parisien, au Ciné 13 Théâtre, au Théâtre International de Langue Française, au Théâtre du Guichet Montparnasse et au Théâtre de l’Opprimé notamment.
Victor Quezada-Perez est comédien, auteur et metteur en scène, directeur de la Compagnie UMBRAL qui accueille Matéi Visniec en résidence d’écrivain en 2013. Il travaille autour des textes de Matéi Visniec depuis 2004 et a monté et mis en clown plusieurs textes majeurs comme Petit Boulot pour Vieux Clown et L’Histoire du Communisme racontée aux malades mentaux. Il traduit l’unique pièce de théâtre de Luis Sepulveda, Les Funérailles de Neruda, qu’il met en scène avec le groupe Quilapayun. Il est artiste en résidence aux Etats-Unis afin de former la troupe de théâtre Trap Door Theatre de Chicago à la mise en clown de la pièce The Arsonists de Max Frisch, et bientôt de La résistible ascension d’Arturo Ui de Bertolt Brecht.
Le soir du cabaret seront exposés les dessins d’Andra Badulesco-Visniec. 
Vendredi 1 Mars à 20H30
Entrée libre.Informations et réservations au 01 40 24 00 55
 
Maison d’Europe et d’Orient 
3 passage Hennel
75012 Paris
www.sildav.org
 

Audrey Jean