Articles

Actes Sud-papiers : Immortels

Par Audrey Jean, le 31 janvier 2014 — actes sud papiers, immortels, Invisibles, Nasser Djemaï — 3 minutes de lecture

Alors que le magnifique « Invisibles » est en tournée dans toute la France Nasser Djemaï nous gratifie d’un nouveau texte « Immortels » paru chez Actes Sud papiers et actuellement à l’affiche du théâtre Vidy-Lausanne en Suisse. Un portrait poétique d’une jeunesse désabusée et enragée à la fois qui laisse présager d’un autre beau succès. Notons qu’« Immortels » sera joué à Paris au Théâtre 71 du 18 au 28 Mars, inutile de préciser que nous attendons cela avec impatience !

f-908-52d3b6dc63c44

« Joachim : Il y a des jours tu te demandes ce que tu fous là, ce que tu fous sur cette terre, à quoi tu sers, le sens de cette vie, pourquoi tu te lèves tous les matins ? L’impression d’avoir un orage là-haut, bien planqué, une petite tempête au dessus de ta tête, rien que pour toi, elle te crache à la gueule. Le ciel est bleu, il fait chaud, mais elle a décidé de te mettre des claques à te dévisser la mâchoire. »

Joachim ne comprend pas les circonstances de la mort de son frère Samuel mystérieusement tombé d’un toit au cours d’une soirée. Plutôt solitaire il se rapproche de ses amis, un groupe soudé autour du drame préférant en oublier les causes. Mais à force de creuser Joachim découvre peu à peu les multiples facettes d’un frère qu’il ne connaissait pas si bien que ça.

Nasser Djemaï se penche sur une toute autre génération avec ce nouvel opus. Pourtant à l’instar d’ « Invisibles » on retrouve malgré les différences d’âges la même dynamique de groupe, de micro-société à l’intérieur de laquelle les échanges sont soumis à des codes, à des règles bien précises. La pudeur, la méfiance et l’importance du secret sont autant de thèmes qui trouvent également une résonance avec la précédente création de ce brillant auteur. Ici le drame qui lie les protagonistes les uns aux autres, la mort de Samuel, sera le catalyseur de l’explosion de cette micro-société et par extension la naissance de leurs individualités. N’est-ce pas ce qui caractérise la fin de l’adolescence finalement, la décision de vivre par et pour soi-même et non en appartenance à une collectivité ? Nasser Djemaï n’oublie pas cependant d’ancrer ses jeunes immortels dans la réalité d’une société en quête de réponses et d’actions. La fragilité et l’insouciance de ses personnages les plongent petit à petit dans une radicalité de plus en plus oppressante. Avant tout ils veulent agir, être concernés et responsables pour que la sensation d’éternité qu’ils ressentent en eux ne soit plus un poids, un mal-être mais bien une arme, une force incroyable qui les aidera à affronter le monde. 

Audrey Jean

« Immortels » de Nasser Djemaï

ISBN 978 2 330 02690 5

13€

Actes Sud-papiers  

Audrey Jean