Articles

Actes sud papiers : "La violence des potiches et autres monologues féminins" par Marie Nimier

Par Audrey Jean, le 2 février 2016 — actes sud papiers, La violence des potiches, Marie Nimier — 2 minutes de lecture

Après plusieurs pièces de théâtre remarquables Marie Nimier publie un nouveau texte chez Actes sud papiers, une succession de monologues féminins axée sur le rapport au corps. Son approche toute en sensibilité dévoile au fil des pages une multitude de femmes, des femmes qui se battent à tous les niveaux.

1540-1

« Sophie Roussillon : Il y a deux façons de se taire. La première, on s’en doute, c’est de garder le silence. Et là je m’y connais.
La seconde, c’est au contraire de parler énormément, de remplir l’espace de mots, de le saturer de phrases et de signes et de sons jusqu’à rendre vos pensées totalement opaques.
Ma sœur, c’est comme ça qu’elle se tait. En parlant trop, et à côté. »

En partant du corps comme matériau de départ Marie Nimier met immédiatement tous ses personnages à égalité, leur permettant d’exister chacune avec force dans la douleur, la tristesse, autant que dans la joie, ou la colère. Ainsi naissent toutes ses féminités, des potiches, des mères, des amoureuses, des aigries. Les mots les soignent, se livrer à qui veut bien les entendre les guérit, parler leur permet d’affronter  au quotidien les doutes les plus simples, les épreuves les plus difficiles. Que leur reste-t-il sinon cela ? Comme un dernier sursaut de contestation, un corps pour dire au monde qu’on existe, s’exprimer pour être quelqu’un, avec violence pour certaines, avec douceur pour d’autres. Marie Nimier dit les femmes en douze portraits, d’une plume aussi affutée que mélodieuse.

Audrey Jean

« La violence des potiches et autres monologues féminins » de Marie Nimier

ISBN 978 2 330 05739 8
12€

Actes sud papiers

Audrey Jean