Articles

Actes Sud papiers : Solitarité / La Tigresse

Par Audrey Jean, le 23 août 2014 — actes sud papiers, Avignon IN 2014, Gianina Carbunariu, Solitatiré — 3 minutes de lecture

Actes Sud papiers nous gratifie des deux derniers textes de Gianina Carbunariu, une auteure roumaine jouée dans le monde entier. « Soltarité » était d’ailleurs programmé dans le festival IN d’Avignon pour la première fois cette saison marquant ainsi l’adhésion de la profession française et du public à la plume caustique de la jeune auteure. Un portrait au vitriol de la société contemporaine roumaine !

« Personnage 9 : L’idée principale c’est que la salle est à nous. Et la scène aussi. Et le décor.
Personnage 1 : L’auteur aussi, il est à nous.
Personnage 4 : Elle est à nous.
Personnage 1 : Enfin l’idée est qu’elle nous appartient.
Personnage 2 : Tout comme la rue entière mous appartient.
Personnage 3 : La ville entière.
Personnage 4 : Le pays entier.
Personnage 9 : Le monde entier.
Personnage 6 : C’est un sentiment plutôt rassurant non ? Le sentiment d’appartenance est un estiment spécial.
Personnage 3 : Nous nous conduirons gentiment. Comme toujours jusqu’à maintenant.
Personnage 4 : Il faut seulement que vous soyez confortablement assis, que vous gardiez le silence, que vous ne sortiez pas des rangs… »

cities-on-stage-solitarit_-jpg

Solitarité
Cinq courtes scènes sont ici distillées par Gianina Carbunariu avec pour fil conducteur le thème de la représentation, du paraître. Des scènes de fictions mettant souvent en abîme le théâtre mais inspirées d’une réalité effrayante : la Roumanie dans sa volonté de rejoindre une Europe admirée et idéalisée creuse de plus en plus les inégalités sociales en son sein. Il en résulte, à l’image de ce texte acide, une vérité sévère sur les conditions de vie des roumains, une immersion réaliste dans l’absurdité du discours public politique, sans oublier l’humour incisif qui caractérise cette auteure.

La Tigresse
Gianina Carbunariu emploie ici une forme plus abstraite qui n’est pas sans rappler l’écriture de son compatriote Mateï Visniec. A l’aide d’un système scénique inspiré du documentaire le lecteur part sur les traces d’un mystérieux animal recréant peu à peu le fil de son histoire rocambolesque. La même ironie féroce , le même regard sans concessions inhérents à la pièce précédente transparaissent dans ce texte cependant plus onirique. Incontestablement une auteure à suivre !

Audrey Jean

« Solitarité suivi de La Tigresse » de Gianina Carbunariu

Traduction de Mirella Patureau et Alexandra Lazarescou

ISBN 978 2 330 03180 0
15,50 €

Actes Sud-papiers

Audrey Jean