Articles

Actes Sud papiers : Vincent Farasse

Par Audrey Jean, le 23 avril 2014 — actes sud papiers, Vincent Farasse — 3 minutes de lecture
Les éditions Actes Sud papiers mettent à l’honneur le jeune auteur Vincent Farasse en publiant deux de ses pièces “Mon oncle est reporter” suivie de “Passage de la comète”. Il nous propose ici des histoires en fragments comme autant de questionnements posés sur la société contemporaine, des réflexions ancrées dans des thèmes fondamentaux pour l’homme à savoir les relations amoureuses et le domaine du travail. Avec ses deux pièces Vincent Farasse s’attache à décrire les nouveaux comportements humains à travers une sorte de chronique de la violence ordinaire dans un monde en  apparence pacifié. 
 
mon-oncle-est-reporter
Dans “Mon oncle est reporter” c’est dans un triangle amoureux qu’il puise son inspiration. Camille se croit épanoui dans sa relation de couple avec Adèle jusqu’au moment où il rencontre Delphine lors de son trajet quotidien pour le travail en TGV. La passion surréaliste qu’ils vont vivre sera brutale tant par sa naissance que par sa mort. Alors qu’il annonce à Adèle sa décision de la quitter, Delphine sans explications met fin à cette histoire laissant Camille seul, désemparé face à la violence du choc. Vision amère donc de l’amour passion dont la puissance est parfois inversement proportionnelle à sa durée de vie. Triste bilan, Camille a ressenti ce frisson trop court alors que Delphine s’est laissé submergé par la peur; en ce qui concerne Adèle peut-être est-elle enfin libérée d’une situation trop installée finalement. Face à la force de leurs sentiments ces personnages ont au moins le mérite de se sentir vivants, peu importe si en chemin ils font quelques erreurs de parcours. 
 
“Steve: Souris bon sang si tout va bien. Je me suis imaginé que quelque chose n’allait pas. J’ai eu peur pour toi tu comprends, j’ai eu peur pour toi ! C’est le tutoiement ? Ca t”ennuie ? Tu ne supportes pas. Tu y es allergique ? Ca te donne envie de flinguer des gens ? 
Alexis : Pas du tout.
Steve : Je ne comprends pas. Je ne comprends rien. Pourquoi tu ne souris pas ? 
Alexis : Je suis concentré. Sur mon travail. 
Steve : Tu n’es pas heureux avec nous ? Il y a des choses avec lesquelles tu ne te sens pas en accord ? Tu voudrais qu’on discute ? »
 
Avec “Passage de la comète” Vincent Farasse emploie un ton plus noir pour dépeindre l’univers extrêmement codifié de l’entreprise. Dans cette pièce une multitude de personnages se croisent mais se voient-ils vraiment ? Elle est là cette fois la violence, dans la superficialité de nos rapports, dans le jeu malsain que les uns et les autres jouent en permanence. Rien n’est réel exceptée la maltraitance ordinaire, la petite mesquinerie ambiante qui pollue toute forme de contact, celle qui permet de mieux écraser autrui pour prendre sa place. Au cœur de la problématique la pression du travail, le poids de la hiérarchie et le goût putride de la compétition. Un auteur prometteur publié chez Actes Sud papiers ! 
Audrey Jean 
 
“Mon oncle est reporter” suivi de “Passage de la Comète” de Vincent Farasse 
 
ISBN 978 2 330 02734 6 
14,50€
 
Actes Sud Papiers  

Audrey Jean