Articles

"Anna Karénine" : une création très actuelle au théâtre de la Tempête !

Par Laurent Schteiner, le 23 mai 2016 — anna karenine, gaetan vassart, Golshifteh Farahani, tolstoi — 3 minutes de lecture

Le théâtre de la Tempête propose actuellement Anna Karénine d’après Léon Tolstoï dans une fort jolie mise en scène de Gaëtan Vassart. Cette nouvelle adaptation sous le sceau de l’émancipation de la femme constitue le propos central de la pièce. L’évocation du destin conjugal de trois femmes dans cette pièce met en relief le carcan sociétal de la Russie de Tolstoï. Ce spectacle témoigne de ce nœud gordien concernant la condition féminine du XIXe siècle mais qui rappelle également les combats menés par les femmes pour conquérir une liberté jamais totalement acquise. Cette œuvre, par son engagement, revêt plus que jamais, une prise de conscience dont la permanence est synonyme d’urgence.

Anna Karénine est une jeune femme mariée à Alexis Karénine, fidèle et mère d’un jeune garçon Serge. Anna Karénine se rend à Moscou chez son frère Stiva Oblonski. En descendant du train, elle croise le comte Vronski. Anna tombe amoureuse de Vronski, cet officier brillant, mais frivole. Elle lutte contre cette passion et finit pourtant par s’abandonner avec un bonheur coupable au courant qui la porte vers ce jeune officier. Puis Anna tombe enceinte. Se sentant coupable et profondément déprimée par sa faute, elle décide d’avouer son infidélité à son mari.

Golshifteh-Farahani-dans-Anna-Karenine

Golshifteh Farahani, sublime actrice iranienne, qui incarne Anna Karénine est magnifique campant là une figure qui brille de mille feux. Des feux ardents jusqu’à la noblesse de sa position sociale. Elle incarne une certaine société russe qui va se transformer au fil des bouleversements du capitalisme. Toute une société s’apprête à basculer alors qu’il n’est question que de sauver les apparences dans un sauve-qui -peut sociétal. Gaëtan Vassart a agrémenté cette tragédie d’un humour anachronique qui enrichit le propos et donne plus de relief à cette adaptation. Usant de termes inusités pour l’époque ou cassant les usages de diction traditionnels, il jette un regard acerbe sur cette société qui pare au plus pressé. Ce faisant, il se sert du personnage d’Émeline Bayart dont le jeu est purement truculent.

Anna2

Les effets spéciaux sont simples mais terriblement efficaces. Témoin l’arrivée à la gare de Moscou d’Anna Karénine, Golshifteh Farahani lui prodiguant une classe et une beauté stupéfiantes, dans un décorum de fumée. Cette simplicité se retrouve dans une scénographie minimaliste mais encore une fois terriblement authentique. Outre Golshifteh Farahani, saluons les performances de Sabrina Kouroughli et d’Alexandre Steiger qui nous ont enthousiasmées. Un très beau spectacle à ne pas manquer.

Laurent Schteiner

Anna Karénine d’après Léon TOLSTOI
Adaptation et mise en scène de Gaëtan VASSART

avec Golshifteh FARAHANI, Emeline BAYART, Xavier BOIFFIER, Sabrina KOUROUGHLI, Xavier LEGRAND, Manon ROUSSELLE, Igor SKREBLIN, Stanislas STANIC et ALexandre STEIGER

  • Scénographie : Mathieu LEROY-DUPUY
  • Lumière : Olivier OUDIOU
  • Son : David GEFFARD
  • Costumes : Stéphanie COUDERT
  • Chorégraphie : Cécile BON
  • Collaboration artistique : Laure ROLDAN
  • Régie générale : Sébastien LEMARCHAN

12 mai -12 juin à 20h00
Théâtre de la Tempête
Route du champ de manoeuvre
75012 Paris
www.la-tempete.fr
tel : 01 43 28 36 36

Laurent Schteiner