Articles

"De Pekin à Lampedusa" au Théâtre de l'Essaïon

Par Laurent Schteiner, le 5 septembre 2017 — de pekin a lampedusa, Essaïon, gibert ponté, Malyka R.Johany — 2 minutes de lecture

De Pekin à Lampedusa de Gilbert Ponté, à l’affiche du théâtre de l’Essaïon, constitue une pépite qu’il convient de ne pas manquer en cette rentrée. Ce spectacle assis sur une histoire vraie, celle Samia Yusuf dont le destin tragique avait ému en 2012 Lagiaca Scego, une écrivaine italienne d’origine somalienne. Gilbert Ponté nous propose un spectacle intense et rempli d’émotions en se penchant sur cette destinée, pleine de rêves et d’illusions brisée, sur les rives de Lampedusa.

Samia, une athlète somalienne qui courre le 200 mètre, n’a que 16 ans lorsqu’elle se prend à rêver des prochains Jeux Olympiques qui vont se dérouler à Pékin en 2008. Elle s’entraine avec courage et détermination. Passant tous les obstacles, elle se retrouve à Pékin parmi les meilleures. Et cette athlète sortie de nulle part devient championne olympique. Mais elle connait des lendemains qui déchantent lorsqu’elle revient au pays. La Somalie et plus spéciquement Mogadiscio est aux mains des « Chebab », des djihadistes sanguinaires qui font régner la terreur dans le pays. Désormais Samia n’a plus qu’une idée en tête : fuir pour pouvoir courir ailleurs et être libre.

C’est avec beaucoup de sensibilité que Gilbert Ponté nous conte l’odyssée de Samia, un parcours horrifique avec des passeurs dont la cruauté dépasse l’entendement. Mais ce texte fort et violent fait aussi la part belle également à la bassesse des individus et à leur inhumanité. Gilbert Ponté met un coup de projecteur sur les comportements de nos semblables pétris d’égoïsme qui voient arriver ces migrants qui ne sont que des pauvres gens en situation de détresse absolue.

Malyka R.Johany est formidable car elle nous fait vivre et voyager dans cet enfer mais également nous fait partager les moments de joie de son personnage. Son interprétation, qu’elle nourrit également par son corps et par ses chansons, est fascinante.

Un très beau spectacle dont on ne sort pas indemne !
Laurent Schteiner
 
De Pekin à Lampedusa de Gilbert PONTE
Mise en scène de Gilbert PONTE
avec Malyka R.JOHANI

  • Lumières : Kosta ASMANIS
  • Costumes : Anne-Marie MOLENAT

Théâtre de l’Essaïon
6 rue Pierre-au-lard
75004 Paris
Tel : 01 42 78 46 42
le lundi et le mardi à 19h45
Jusqu’au 9 janvier 2018
 
 

Laurent Schteiner