Articles

Editions de L'Entretemps : "Persona"

Par Laurent Schteiner, le 26 février 2016 — editions de l'entretemps, persona — 3 minutes de lecture

Les Editions de L’Entretemps viennent de publier dans sa collection Scénogrammes, Persona de Krystian Lupa, un trypique composé de trois textes étonnants. Trois pièces : Factory 2, Marilyn et le corps de Simone, qui mêlent fiction et réalité en remodelant les mythes et en déplaçant les Horizons d’attente.

Kristian Lupa, reconnu en Europe pour ses spectacles d’une exigence extrême, se penche sur ses personnages extraordinaires, en essayant de comprendre d’où vient la lumière et comment coexistent entre eux la grandeur et la superficialité. Sur le principe du monologue intérieur, la langue est délibérément déconstruite, morcelée, presque désordonnée et comme en suspens, et le texte semble ainsi s’écrire sous nos yeux.

Nourris par des improvisations des acteurs et leurs confrontations avec leurs personnages, les textes de cette trilogie sont aussi un témoignage précieux, en actes, sur la méthode de travail du metteur en scène polonais.

persona

Dans Factory 2, Lupa retrace deux journées de la Factory new yorkaise et réanime quelques figures de légendaires de ce groupe d’artistes avant-gardistes constitué autour d’Andy Warhol. L’auteur évince en grande partie les détails biographiques sur le pionnier du pop Art, et soulève plutôt des questionnements sur l’art, son rôle et son utilité, il jette une passerelel entre les utopies des années 60 et les désenchantements du présent.

Dans les deux autres pièces, Lupa met en scène deux figures antinomiques : Marilyn Monroe, icône de la sensualité exacerbée dont il interroge la quête spirituelle et la philosophe et mystique Simone Weil qu’il aborde, elle, sous l’angle de son rapport complexe au corps.

Krystian Lupa est un metteur en scène polonais, né le 7 novembre 1943. Il commence sa carrière au Teatr Norwid.. Après deux spectacles personnels, il monte surtout des auteurs contemporains polonais tels que Gombrowicz ou Witkiewicz, un représentant du théâtre de l’absurde métaphysique. Dans Le théâtre de la révélation, Lupa expose sa conception du théâtre comme instrument d’exploration et de transgression des frontières de l’individualité. En 1985, il présente une première synthèse de ses recherches : Cité de rêve, d’après un roman d’Alfred Kubin. Lupa s’intéresse à la dimension éthique dans l’art, et la plupart de ses mises en scène puisent leur matière dans la littérature russe ou autrichienne: il a monté ou adapté pour la scène des auteurs tels que Musil, Dostoïevski, Rilke, Tchekhov, Nietzsche…Lupa est lauréat des plus hautes distinctions du théâtre polonais : le prix Konrad Swinarski et le prix Leon Schiller. En 2009, il a reçu le Prix Europe pour le théâtre.

Persona de Kristian Lupa
Prix : 19,50 € – ISBN : 978-2-35539-203-0

Editions de L’entretemps

http://www.theatre-contemporain.net/editions/LEntretemps-Editions/
 

Laurent Schteiner