Articles

Éditions l'espace d'un instant : Focus sur Jeton Neziraj

Par Audrey Jean, le 9 novembre 2020 — 3 minutes de lecture

Jeton Neziraj, dramaturge et scénariste originaire du Kosovo a été récemment mis à l’honneur aux l’espace d’un instant avec une double parution « Peer Gynt du Kosovo/ L’effondrement de la Tour Eiffel ». Retour sur ces deux textes pour le moins percutants.

Peer Gynt du Kosovo

Inspiré du classique D’Ibsen, ce Peer Gynt met en scène un jeune kosovar qui dans notre Europe contemporaine se prend à rêver d’un avenir meilleur, ailleurs. Sa quête initiatique au départ lumineuse et pleine d’espoir se mue rapidement en une suite de désillusions et de difficultés. Dans ce texte, Jeton Neziraj dresse un portrait sans concession de cette Europe qui n’est pas à la hauteur de ses promesses pour bon nombre de jeunes en quête d’un ailleurs plus radieux, une Europe qui creuse les inégalités entre les peuples et qui ne laisse finalement pas beaucoup de chances à ceux qui ne sont pas du bon côté. L’écriture joue de la tonalité poétique de Peer Gynt tout en regardant les problématiques bien en face, sans baisser les yeux, pour un style équilibré qui donne à réfléchir.

« Pleure pas
Tu m’entends
Maman
Je suis bien
C’est pas si mal ici. Beaucoup mieux que là-bas
Pitié pleure plus, tu me fais du chagrin
J’ai pas menti
Bon d’accord, j’ai menti.
Un peu.
C’était pas un papier pour l’école, évidemment
Si je te l’avais dit, tu m’aurais jamais laissé partir, papa encore moins »

L’effondrement de la Tour Eiffel

Ici encore, Jeton Neziraj n’a pas froid aux yeux et se risque à traiter non sans humour un des sujets les plus épineux du moment l’extrémisme religieux, s’amusant à mettre en scène quasiment au titre de personnage le niqab. Histoires croisées sur fond de passion amoureuse, de soldats des Balkans, et d’un mystérieux assaillant qui enlève les voiles des femmes qu’il croise, l’intrigue fonctionne parfaitement dans un crescendo savamment maîtrisé. Mettant les pieds dans le plat sur la question des divisions culturelles propre à notre époque, Jeton Neziraj s’avère être un auteur audacieux et doté d’un humour féroce, doux-amer. À découvrir.

« Habib : Pourquoi a-t-elle décidé de porter le voile ?
José : À cause d’un rêve. Elle rêvait beaucoup. Un rêve la poursuivait, l’étouffait, ça l’agitait la nuit. Un matin sur l’oreiller, je trouve une lettre. Cette lettre, je la porte toujours sur moi. Je la vois, j’ose pas la lire, j’ai peur. Je me souviens, je me lève, je la cherche dans la salle de bain, sur le balcon, dans le salon…elle n’y est pas. Alors je cours comme un fou vers la lettre et je la lis. Elle est là dans la poche de mon manteau … »

Peer Gynt du Kosovo / L’effondrement de la Tour Eiffel

de Jeton Neziraj

ISBN 978 2 37572 015 8
17€

Éditions l’espace d’un instant

Audrey Jean