Articles

Editions Théâtrales : Ulysse à Gaza

Par Laurent Schteiner, le 6 février 2013 — Editions Théâtrales, Gaza, Gilad Evron, theatre israélien, Ulysse — 3 minutes de lecture

Gillad Evron, écrivain israélien a fait paraitre récemment  aux Editions Théâtrales une pièce, ou plutôt un cri d’alarme sur l’embargo imposé à Gaza par le gouvernement israélien. Cette pièce de théâtre prend à partie le lecteur en lui posant quelques questions simples sur la légitimité de son peuple à oppresser un autre peuple. Au-delà du devoir moral et politique à dénoncer cette oppression, Gilad Evron y ajoute un devoir artistique qui dispose de la même résonnance en invalidant cette nécessité absolue du peuple israélien à assurer sa sécurité en opprimant les gazaouis.
 
De cette situation dramatique, un fou ne saurait s’il convient d’en rire ou d’en pleurer face à ce siège permanent. C’est ainsi que l’auteur revendique sa prise de position en évoquant les atrocités commises par son propre peuple. Ce malaise le ronge en permanence. Si cette population est contrainte au minimum pour vivre et pour espérer, comment une société coexistant à proximité peut vivre normalement et occulter complètement cet état de fait. Quels sont les ressorts humains et mentaux qui guident de telles constructions ?
 
Ulysse
 

A travers cette pièce, L’auteur nous présente un personnage atypique qui pourrait être Gilad Evron lui-même qui a décidé de s’infiltrer à Gaza par la mer sur un radeau constitué de bouteilles en plastique. Son dessein est d’enseigner la littérature russe aux habitants de Gaza. Ce projet insensé soulève la désapprobation et l’incompréhension de la société israélienne. Projet tout aussi irréaliste que ce blocus naval décrété par l’Etat Hébreu. Incarcéré et vivant mal les conditions carcérales dégradées qui lui sont imposées, Ulysse, n’a de cesse de dénoncer le traitement dont il est lui-même la victime. Ses difficiles conditions de détention le renforcent dans la poursuite de son projet initial. Assisté d’Isakov, son avocat, il tente de faire entendre sa voix. L’univers même d’Isakov vacille lorsqu’il comprend que sa femme le trompe avec son associé. Gilad Evron dénonce ici une certaine superficialité qui entoure la société israélienne, où les affres de vies banales se mêlent aux atrocités qui découlent du blocus de Gaza. Le procureur, son supérieur hiérarchique, cynique à souhait, n’envisage rien de bon pour Gaza. Comparant les gazaouis à de vulgaires légo, il s’amuse à les balayer de temps à autre, prélude à son discours contenant une logique extrême et célébrant l’absence d’espoir que cette bande de terre maudite peut recéler.

 
Au-delà de son engagement politique, l’auteur  fait le point sur la décomposition de la société israélienne et  nous fait partager sa profonde humanité dénué de tout sentiment  partisan. Cet ouvrage est avant tout une ode à l’être humain en tant que tel à vivre normalement.
 
Laurent Schteiner
 
Ulysse à Gaza de Gilad Evron
Prix conseillé : 13 €
ISBN : 978-2-84200-609-1
 
Editions théâtrales
20 rue Voltaire
93100 Montreuil
www.editionstheatrales.fr
 

Laurent Schteiner