Articles

"Emma mort, même pas peur" la dernière création de Meriem Menant actuellement en tournée !

Par Audrey Jean, le 18 avril 2015 — Emma la clown, Meriem Menant, Théâtre 71 Malakoff — 3 minutes de lecture

Après une courte programmation de ce dernier opus au Théâtre 71 de Malakoff, Meriem Menant emmène son clown Emma en tournée. Avec « Emma mort, même pas peur » c’est une fois encore un sujet complexe et délicat qui passionne la jolie clown puisqu’elle nous propose de nous aider à affronter l’idée de la mort. Meriem Menant fait ici preuve d’une précision remarquable tant au niveau du texte que du travail sur le corps.

015pg20131202_1-300x199026pg20131202_1-199x300

« Madame, monsieur,
Je sais pas si tu te rends compte que tu vas mourir. En fait c’est la seule chose dans ton existence de vie que tu peux être sûr. Tu vas abandonner ta vie, ton corps, ton histoire, tes amis, ta vaisselle, ta voiture. Et je sais que tu es très effrayé avec cette idée inempêchable. Alors moi je te propose de te montrer comment ça se passe et de tout t’expliquer le corps l’âme et tout le tintouin. Pour te rassurer quoi. Et être content de mourir. Et de vivre en fait.
Signé Emma. »

Avec son petit uniforme sévère, Emma est un personnage drolatique et délicat créé par Meriem Menant depuis 1998. Par le biais de cet alter-ego clownesque, la comédienne a d’ores et déjà abordé avec brio de nombreux thèmes universels s’illustrant, en plus de la maitrise du comique visuel, par une écriture affûtée; la psychanalyse, la science, l’amour et dorénavant la mort sont devenus pour Emma autant de raisons jubilatoires de s’adresser à un public conquis par sa volubilité. Emma n’a pas peur, jamais, de rien et c’est surement pas la mort qui va changer ça. Le spectacle commence donc par l’écriture de son testament, première étape s’il en fallait avant de sauter le pas. Bien sûr, le testament d’un clown n’a rien de formel et Emma distille savamment la folie truculente du sien. Reste encore à préparer le corps à partir pour son dernier voyage, ordonner à ses membres récalcitrants de bien vouloir se plier à la contrainte du décès, se familiariser avec l’objet cercueil et l’on pourra enfin s’endormir en toute quiétude. Durant 1h20, Meriem Menant nous fait ainsi rire sur nos propres angoisses, saisissant avec beaucoup de sensibilité nos contradictions face au temps qui passe, nos peurs enfouies face à la mort qui guette. Elle mène tambour battant cette conférence tragi-comique, libérant  à la toute fin de sa démonstration une image sublime, empreinte de poésie. Une petite mort, sereine et apaisée.

Audrey Jean

« Emma Mort, même pas peur » un spectacle de Meriem Menant

Mise en scène de Kristin Hestad
Composition : Mauro Coceano
Décor et inventions : Didier Jaconelli
Costumes et habillage décor : Anne de Vains
Création son : Amélie Sanson
Crédits photos : Pascal Gély

Toutes les dates de la tournée sont sur le site de la compagnie

http://emmalaclown.com

Audrey Jean