Articles

évènement : Miss Knife chante Olivier Py

Par Audrey Jean, le 17 janvier 2014 — Miss Knife, Olivier Py, Stéphane Leach, Théâtre 71 — 3 minutes de lecture

Olivier Py nous gratifie de trois dates exceptionnelles de son célèbre cabaret au Théâtre 71 de Malakoff , une occasion inespérée de le voir incarner avec maestria ce personnage enjôleur de Miss Knife  sur une note résolument jazzy avec la création musicale de Stéphane Leach. Attention il vous reste encore une chance de découvrir ou de revoir avec plaisir ce petit bijou ce soir !  Courez-y !

 miss_knife_chante_ol94837e

Nul besoin d’artifice de mise en scène ou de scénographie complexe ici tant Olivier Py est lumineux dans le rôle de sa diva Miss Knife. Seulement entouré de ses brillants musiciens il nous propose un show à la précision surprenante mettant en exergue sa voix incroyable tout d’abord mais aussi son talent pour le travestissement. Le spectateur est époustouflé par l’illusion : une part de féminité maitrisée à la perfection et assumée jusqu’au bout des ongles, battements de faux-cils, déhanchés langoureux, démarche féline. Tout le talent de ce grand homme de théâtre est mis au service de cette créature d’un autre temps qui porte la robe à paillettes et les talons aiguilles comme personne. C’est qu’ils se  côtoient maintenant tous deux depuis des années et la frontière est mince entre les deux personnalités, si mince qu’elle disparait totalement par endroits nous permettant de réaliser que nous sommes en présence de deux facettes de la même personne. Enchaînant des textes grinçants ou plus légers on perçoit derrière l’apparente volubilité de Miss Knife les belles fêlures d’Olivier Py, car on reconnait dans chacun de ses textes son verbe envoûtant. L’amour bien sur est au centre de ses préoccupations comme des nôtres, mais aussi le temps qui passe ou  la quête d’un bonheur fugace, autant de thèmes ébauchés avec délicatesse le temps d’une chanson. Mais cette phénoménale Miss Knife n’est pas seule sur scène rendons grâce à ceux qui lui confectionnent un écrin de choix. Elle est accompagnée par des musiciens hors-pairs que nous nous devons de citer : Stéphane Leach au piano, Julien Jolly à la batterie,  Olivier Bernard au saxophone, et Sébastien Maire à la contrebasse.  Vous l’aurez compris c’est ce soir et c’est à ne pas manquer ! 

Audrey Jean 

« Miss Knife chante Olivier Py » texte et chant d’Olivier Py

musiques Stéphane Leach, sauf Les Cafés du Ve, Dans les jardins de Pampelune, J’ai bien roulé ma bosse et Le Tango du suicide de Jean-Yves Rivaud 

avec Julien Jolly batterie, Olivier Bernard saxophone et flûte, Stéphane Leach piano, Sébastien Maire contrebasse

 

Vendredi 17 Janvier à 20H30

Théâtre 71 Scène Nationale Malakoff

3 place du 11 novembre

92240 Malakoff 

 

Audrey Jean