Articles

évènement : Prix du Théâtre 13, jeunes metteurs en scène

Par Audrey Jean, le 12 juin 2013 — alain carbonnel, barbe bleue, déa loher, Prix jeunes metteurs en scène, Théâtre 13 — 3 minutes de lecture

Vous le savez, hier commençait la présentation publique des pièces concourant  pour le prix jeunes metteurs en scène du Théâtre 13. Tout premier spectacle pour ouvrir le bal des finalistes de cette huitième édition : « Barbe Bleue, espoir des femmes » de Déa Loher dans une mise en scène d’Alain Carbonnel. Il nous propose une approche cohérente du texte de Déa Loher avec notamment un remarquable travail sur le son. Notons que le public était largement présent pour soutenir cet évènement qui voit chaque année se concrétiser le travail de compagnies prometteuses. 

Aff_petite_PrixT13

Sept femmes nous invitent à revivre leurs rêves d’amour dans l’atmosphère nostalgique d’un grenier. Leur espoir d’un amour au delà de toute mesure a vite laissé la place à des désillusions amères. Et pour cause chez Déa Loher c’est Barbe Bleue qui sera le catalyseur de toutes les perditions. Devenu sérial killer presque malgré lui, il ira ainsi à la rencontre de femmes toujours plus avides, en quête perpétuelle et désespérée d’absolu. Dans une langue à la fois cru et poétique l’auteur entraîne ses personnages dans un conte trouble où les règles sont brouillées, où l’émotion est tournée en dérision, une satire impitoyable des relations amoureuses. 

Alain Carbonnel instaure avec sa mise en scène une atmosphère énigmatique qui n’est pas sans rappeler l’univers de Joël Pommerat. Utilisant des micros et des effets de réverbération sur les voix des comédiennes, il installe ainsi une certaine distance avec le récit comme s’il voulait remettre en cause les fondements même du conte. La direction d’acteurs renvoie également à cette idée, le texte est souvent déclamé de manière décalée, étrange.  Les lumières sont extrêmement bien soignées, contribuant parfaitement à l’ambiance et on notera également le travail très intéressant sur la bande son du spectacle. Si la mise en scène est en adéquation avec l’esprit sarcastique du texte de Déa Loher on regrettera cependant un manque de rythme et une mécanique récurrente qui enlève un peu de l’effet de surprise au fur et à mesure que l’on avance dans l’histoire.  Une première proposition dans le concours qui met toutefois la barre assez haut, vous pouvez encore voir le spectacle dans sa représentation de ce soir. Le prochain sur la liste ce sera « Hôtel Palestine » à partir de vendredi 14 !  

Audrey Jean

« Barbe Bleue, espoir des femmes » de Déa Loher
Mise en scène d’Alain Carbonnel

Avec : Clémentine Bernard, Thibaut Corrion, Virginie Gritten, Dominique Jacquet, Ophélia Kolb, Charlotte Ligneau, Sophie Neveu et Aurélie Toucas

Mercredi 12 Juin à 20H30

Théâtre 13 / Seine 

30 Rue du Chevaleret
75013 Paris

www.theatre13.com

Audrey Jean