Articles

Festival : 4 ème édition du Festival de l'Astre ce week-end !

Par Audrey Jean, le 20 mars 2017 — 3 minutes de lecture

À l’occasion de l’ouverture du 4 ème Festival de l’Astre ce week-end, découvrez l’édito de son directeur William Astre ainsi qu’un aperçu du programme alléchant qui vous attend dès le 24 Mars sur le site de la compagnie !

Le Festival de l’Astre poursuit en 2017 son chemin d’exploration des écritures contemporaines et des formes plurielles (théâtre, vidéo, photo).
Vivre, quoi qu’il en coûte !
2017 raisons de maintenir notre festival dédié à la création contemporaine ; citons-en quelques-unes :
parce que nous avons l’ambition de rester en vie
parce que la culture nous tient dignes et droits
parce que produire et entendre les auteurs d’aujourd’hui nous questionne et que ce questionnement nous tient éveillés, éclairés, et déterminés
parce qu’ancrer le Festival de l’Astre au coeur d’un territoire composé de publics dits éloignés est un acte de résistance, salutaire et citoyen
parce que nos partenaires, nos soutiens et le public sont toujours plus nombreux à nous témoigner leur confiance
parce que susciter la réflexion et l’interrogation devient trop rare, mais demeure notre coeur de métier.
Comme à son habitude, le Festival proposera des spectacles, des lectures et des rencontres avec les auteurs présentés. Il s’agit de mettre à l’honneur les auteurs vivants, à l’exception cette année de Emmanuel Darley, tragiquement disparu le 25 janvier 2016.
Une 4e édition sur le thème de l’argent
Pour cette 4e édition, j’ai souhaité questionner le rapport à l’argent. Thème subversif, irrévérencieux, bousculant… et pourtant tellement présent, tellement vital : comme nous ! De nombreux auteurs s’en sont emparés, nous en avons sélectionné une grappe, et nous sommes fiers de présenter leurs textes : l’argent et les relations familiales, l’argent et le monde professionnel, l’argent et le monde de l’art, l’argent et le rapport de force riches/pauvres, et enfin les deux questions existentielles : peut-on tout acheter et peut-on vivre sans argent ? Nous aurions pu explorer d’autres variantes, à l’infini tant le thème est large et englobant. Ce n’était pas le but. La programmation du festival naît aussi de rencontres, d’étincelles d’humanité que nous saisissons pour raviver notre feu, et qui nous éclairent l’espace d’un moment. Puisse cette 4e édition questionner les consciences et nourrir des réflexions constructives et humaines sur un thème ô combien brûlant. Vissi d’arte, vissi d’amore. William Astre

Toutes les infos sur le site :

http://cie-astre.com

Festival de l’Astre les 24, 25 et 26 Mars à la Halle Pajol 

Audrey Jean