Articles

Festival d'Avignon : Trahisons

Par Audrey Jean, le 23 juillet 2014 — Chêne Noir, Daniel Mesguich, Pinter, Trahisons — 2 minutes de lecture

Daniel Mesguich s’empare de « Trahisons » pièce emblématique de Pinter au Théâtre du Chêne Noir pour ce Festival d’Avignon. Une proposition de mise en scène dans les règles de l’art à la précision implacable et portée par des acteurs brillants !

le-off-d-avignon-porte-par-des-acteurs-bruts,M161015
« Trahisons » met en lumière une histoire en apparence banale d’adultère. Une femme Emma entretient depuis des années une liaison avec le meilleur ami de son mari Jerry. Daniel Mesguich réussit avant tout à établir dès le premier tableau cette atmosphère lourde et empesée propre aux textes de Pinter. Les silences et les regards sont chargés de non-dits, parfois soulignés par un son ou un léger changement de lumière. le plateau est souvent placé dans un clair-obscur intimiste qui nous plonge dans l’inconscient des personnages. On assiste ainsi à une déconstruction, une analyse froide des sentiments complexes au sein de ce triangle amoureux. Qui ment à qui ? qui dit la vérité ? Les corps trahissent les désirs, les mensonges deviennent vérités. Les pistes sont brouillées en permanence grâce à la structure même de la pièce, construite en flash-backs et dans des lieux centraux de l’intrigue. Le plateau joue d’ailleurs de se labyrinthe mêlant les scènes les unes aux autres dans un fondu parfaitement maîtrisé. Le spectacle nous entraine et nous perd  ainsi dans ses méandres passionnels autant que les personnages perdent leurs repères face à leurs sentiments respectifs. Les acteurs jouent leur partition avec un sens du rythme impeccable, chaque mot est pesé, chaque phrase décortiquée laissant entendre ses multiples sens possibles. Les inconscients s’expriment malgré eux dans cette mise en scène au cordeau mettant en place inextricablement le nœud tragique, le couperet qui mettra fin à leurs errances amoureuses. Une langue fragmentée au service d’une enquête amoureuse presque policière !
Audrey Jean
« Trahison » de Harold Pinter 
Mise en scène Daniel Mesguich assisté de Sarah Gabrielle
Avec Daniel Mesguich, Eric Verdin, Sterenn Guirriec et Alexandre Ruby
Festival d’Avignon 
Théâtre du Chêne Noir à 18H15
8 Bis rue Sainte Catherine

Audrey Jean