Articles

Festival de Turin – Teatro a corte : Cooperatzia – La maison

Par Laurent Schteiner, le 22 juillet 2014 — Festival de turin, teatro a corte — 2 minutes de lecture

Le Collectif G. Bistaki, composé de cinq jongleurs, danseurs et comédiens, nous a proposé à la Veneria Reale de Turin un spectacle inédit tant par son approche burlesque que par son originalité.

Ce spectacle où l’humain fait corps avec les matériaux aussi improbables soient ils. Jugez du peu : des sacs à main et des tuiles !

bistaki_8_lp bistaki_7_lp

Les tuiles volent et se transforment en animaux de compagnie. Traînés par une laisse, « ils » semblent ne pas s’en laisser compter ! Les sacs à main, eux se déplacent de tête en tête créant un aspect insolite à ces personnages qui assument fort bien ce décalage burlesque. Les tuiles posées sur le cou de ces protagonistes, nous renvoient des images inédites de bigouden. Puis disposés à même la scène, elles s’écroulent  les unes sur les autres créant ainsi une réplique du fameux jeu de dominos.

La dimension initiale de cette création a été adaptée pour les besoins du cadre de la Veneria Reale de Turin. Ce spectacle aux apparences quelque peu flottantes fait au contraire preuve d’une grande rigueur et paradoxalement d’une belle fluidité. L’écriture exigeante et très soignée de ce spectacle plein d’humour constitue une belle réussite.

Laurent Schteiner

Cooperatzia – La maison 

 Ecriture et mise en scène collective et interprétation : François Juliot, Jive Faury, Sylvain Cousin, Nicanor de Elia et Florent Bergal
Régie générale : Nina Pire
Vidéo : Guillaume Bautista
Lumières : Hugo Oudin

Laurent Schteiner