Articles

Festival des Écoles du Théâtre Public

Par Laurent Schteiner, le 12 juin 2014 — l’Atelier de Paris-Carolyn Carlson, theatre de l'aquarieum, theatre de l'epee de bois, theatre de la colline, Théatre de la tempête — 4 minutes de lecture

Et voici la 5e édition du Festival des Écoles !

À nouveau, se rassembleront sur le terrain de jeu et d’utopie qu’est la Cartoucherie plusieurs « spectacles de sortie » préparés au sein d’« écoles nationales supérieures d’art dramatique »*, qui forment de jeunes comédiens durant trois années intenseset intensives. Si ce Festival marque donc symboliquement leur entrée dans la vie professionnelle, la Cartoucherie ne sera pour eux ni la première ni la dernière « case départ » : la vie d’artiste est un perpétuel apprentissage, avec ses tours, ses détours et ses chemins de traverse…

L’AFFUT (association d’élèves et d’anciens élèves) en est un beau témoignage, qui permet la mise en réseau d’informations, de questions professionnelles pendant et après l’École ; qui propose surtout de purs moments de travail (comme durant notre Festival), où il est possible pour chacun de se ressourcer, pour tous d’avancer ensemble sur les sentiers du théâtre.

Ce printemps, le menu du Festival est aussi goûteux que varié : tant du côté des auteurs (les illustres et intempestifs Marlowe et Pasolini frayeront avec les très contemporains François Bégaudeau, Moreau, Arzé Khodr, Waël Kaddour et Géhanne Khalfallah), des metteurs en scène (respectivement, Laurent Brethome, Christophe Perton, Benoît Lambert et Nadia Vonderheyden) que des parcours des jeunes comédiens : à côté des élèves de 3e année sortant des Écoles de la Comédie de Saint-Étienne, de l’ERAC (Cannes) et de l’ESAD (Paris), vous pourrez déjà découvrir à l’oeuvre les élèves de 1re année de la Maison Louis Jouvet (Montpellier), et ceux qui ont durant deux ans grandi au sein du remarquable département théâtral du Conservatoire de Lyon (formation initiale permettant de préparer ensuite l’entrée dans les écoles supérieures) : toute une gamme de moments de formation, donc, à l’image de la diversité des pédagogies en France et des différents parcours que peuvent suivre de jeunes aspirants au théâtre. Plus discrets mais non moins essentiels, les apprentis techniciens du FA/CFPTS (Bagnolet) accompagneront les montages et démontages de tous les travaux présentés à la Cartoucherie, ajoutant ainsi leur précieux savoir-faire à celui des interprètes.

 Dans un contexte économique asphyxiant, ce Festival tient uniquement grâce à l’engagement fort des écoles, à l’enthousiasme de l’équipe de l’Aquarium et à l’hospitalité généreuse de nos voisins de la Cartoucherie. Il ne manque plus que vous, chers spectateurs, pour accompagner de vos yeux, de vos présences les premiers pas hors du cocon de l’École de ces jeunes artistes non pas en devenir, mais absolument d’aujourd’hui.

ecoles

Bienvenue au Festival !

Et voici le programme :

du 12 au 14 juin 2014 à La Colline – Théâtre national

jeudi, vendredi, samedi à 20h30

ÉCOLE DE LA COMÉDIE DE SAINT-ÉTIENNE

La grande histoire  de François Bégaudeau, mise en scène Benoît Lambert / durée 2h30

———

du 19 au 22 juin 2014 aux théâtres de l’Épée de Bois et de la Tempête

jeudi, vendredi, samedi à 19h, dimanche à 14h30

CONSERVATOIRE DE LYON

Massacre à Paris d’après Christopher Marlowe, mise en scène Laurent Brethome

———–

du 19 au 22 juin 2014 au Théâtre de l’Aquarium

jeudi, vendredi à 21h, samedi à 16h, dimanche à 18h

ESAD

ÉCOLE SUPÉRIEURE D’ART DRAMATIQUE – PARIS

Nevers for ever de Moreau, mise en scène Anne-Laure Liégeois

———-

 du 26 au 29 juin 2014 à l’Atelier de Paris-Carolyn Carlson

jeudi, vendredi à 19h, samedi à 20h, dimanche à 14h30

ERAC

ÉCOLE RÉGIONALE D’ACTEURS DE CANNES

La maison / Les petites chambres / Les draps de Arzé Khodr (Liban), de Waël Kaddour (Syrie) et de Géhanne Khalfallah (Maroc)

———–

du 26 au 29 juin 2013 au Théâtre de l’Aquarium

jeudi, vendredi à 21h, samedi à 16h, dimanche à 18h

MAISON LOUIS JOUVET – ENSAD

ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D’ART DRAMATIQUE – MONTPELLIER

Une vitalité désespérée d’après Pier Paolo Pasolini, mise en scène Christophe Perton

———————–

Festival des Écoles du théâtre public à la Cartoucherie
route du champ de manoeuvre
75012 Paris

le Théâtre de l’Aquarium
le Théâtre de l’Épée de Bois
l’Atelier de Paris-Carolyn Carlson
le Théâtre de la Tempête

 

Laurent Schteiner