Articles

Festival du Théâtre 13 : "Ivan Off" de Tchekhov mes par Heidi-Eva Clavier

Par Laurent Schteiner, le 10 juin 2015 — festival du Theatre 13, Heidi-Eva Clavier, ivan off — 2 minutes de lecture

La dixième édition du Festival du Théâtre 13 sera lancée vendredi 12 juin avec notamment Ivan Off de Tchekhov dans une mise en scène de Heidi-Eva Clavier. Cette pièce sera jouée les 12 (à 20h30) et 13 juin (à 19h30). Découvrez cette jeune metteuse en scène qui nous a confié les clés de son projet….

Ivan Off est un parcours à travers le silence d’un homme et l’incompréhension de tous face à lui. Adapté d’Ivanov de Tchekhov, ce spectacle tente de percer le mystère de cet homme qui ne répond jamais. Pourquoi se tait-il ? Mais également, que pourrait-il dire ?

Ivan Off est une recherche, une enquête sur un silence, celui d’Ivanov. Adapté de la pièce d’Anton Tchekhov, le silence ici est une tentative de traduire l’énigme que représente cet homme aux yeux du spectateur et des autres protagonistes. Il ne répond pas, plus. On s’interroge alors. Pourquoi ce silence ? Quelle détresse recouvre-t-il ? Quelle est son origine ? Quelles sont ses causes ? Quels effets ? Que pourrait-il dire s’il parlait ? Lui laisse-t-on le choix ?

C’est aussi le tableau de la fin d’un monde et de l’avènement d’un ordre nouveau, qui se manifeste par l’opposition de deux maisons et se solde par le naufrage de l’une d’entre elle, dans la ruine, la maladie et le désespoir ; tandis que l’autre se développe, grandit et prend peu à peu le pouvoir par l’argent.

C’est une tentative collective de s’approprier les mots de l’auteur et d’y intégrer ce silence, silence intime et personnel mais également prise de position face au monde, silence politique, militant. Face au monde qui se déverse en permanence dans chaque instant de paix, le silence est un centre, un cœur.

Le cœur de notre recherche et de notre dialogue avec Tchekhov, en tentant de raconter Ivanov avec le même étonnement, la même intransigeance, la même tendresse, comme un être qui cesse progressivement de suivre le cours des choses et qui devient, par là, l’œil d’un cyclone ravageur qui bouleverse tout sur son passage.

affiche T13

 Interview d'Heidi-Eva Clavier

Laurent Schteiner