Articles

Festival du théâtre 13 : Ivan Off

Par Laurent Schteiner, le 14 juin 2015 — ivan off, Théâtre 13 — 3 minutes de lecture

Le Festival du Théâtre 13 s’est ouvert avec un spectacle d’Heidi-Eva Clavier, Ivan Off d’après Tchekhov inspiré du titre original Ivanov. Cette œuvre rebaptisée Ivan Off contient dans son titre l’essence même de cette proposition originale. C’est par ce pari osé qu’Heidi-Eva Clavier a démarré cette compétition.

Cette œuvre de Tchekhov a toujours exercé une fascination dans son traitement en présentant un anti-héros, un monsieur tout le monde, un être ordinaire et mélancolique. Ce personnage, emprisonné dans son propre corps et miné par l’immobilisme et l’impuissance, rêve de pouvoir crier sa vérité au monde. S’enfonçant dans sa dépression, il traverse une société bourgeoise aux idées réactionnaires et racistes. Tchekhov nous présente la descente aux enfers de son personnage qui est le symbole de cette société russe qui s’ennuie et se décompose.

affiche T13

Ce personnage dont tout le monde parle et qui ne s’accroche à rien ni à personne ou presque traduit sa fuite en avant suicidaire. Le parti pris de mise en scène d’Heidi-Eva Clavier repose sur le mutisme complet d’Ivanov. Cette absence de dialogues ne perturbe en rien la pièce puisque cet anti-héros s’apparente davantage à un personnage extatique, une sorte de présence fantomatique, réceptacle des ressentiments d’autrui. Force est de constater que cet effet fonctionne bien. La seule fois où elle donnera la parole à Ivanov, ce sera pour annoncer à sa femme qu’il ne l’aime pas  et qu’elle va mourir. La force du verbe trop longtemps tue devient assourdissante. La disparition finale d’Ivanov est traitée avec finesse, Ivanov s’évaporant soudainement. Sa vie fantomatique résonne dès lors de la même façon que sa disparition.

Si le travail d’adaptation d’une telle pièce en quatre-vingt-dix minutes s’avère complexe, quelques réserves subsistent notamment sur la longueur de la pièce qui aurait nécessité d’être quelque peu resserrée.

Laurent Schteiner
 
Ivan Off d’après Anton TCHEKHOV
Mise en scène d’Heidi-Eva CLAVIER
Avec
Hélène Bressiant Zinaïda Savvichna,
Julien Barret Lébédev,
Elsa Epis Babakina,
Maxime Gleizes Borkine,
Guillaume Laloux Ivanov,
Laureline Le Bris-Cep Anna Petrovna,
Pauline Tricot Sacha,
Gabriel Tur Lvov
Traduction Françoise Morvan et André Markowicz, Adaptation & scénographieHeidi-Éva Clavier, Collaboration artistique Lola Felouzis, Création lumières Nicolas Simonin, Musique Gabriel Tur, Costumes Théodora Paquet
Production Compagnie Sud lointain. Remerciements à la Comédie Française, àArcal, au Jeune Théâtre National, à Juliette PrierLaura IssadMatej Hofmann,Paul McAleerJonathan KleinMarie-Claire et Alain Clavier, François Clavier et Coco Felgeirolles.
Théâtre 13
30 rue du Chevaleret – 75013 Paris
tel 01 45 88 62 22

Laurent Schteiner