Articles

Festival Off d'Avignon : "La mécanique du hasard" à 13h45 au 11Gilgamesh !

Par Audrey Jean, le 16 juillet 2019 — 11Gilgamesh, Catherine Verlaguet, La mecanique du hasard, Louis Sachar, Olivier Letellier — 3 minutes de lecture

Les plus jeunes ne sont pas oubliés dans cette édition du festival Off d’Avignon, beaucoup de créations sont en effet proposées pour les enfants et les adolescents, certaines se distinguent néanmoins par leur exigence et leur qualité. C’est le cas de « La mécanique du hasard » programmé récemment au Théâtre de la Ville, un spectacle trépidant mené tambour battant par un duo émérites Fiona Chauvin et Guillaume Fafiotte, dans une mise en scène jubilatoire d’Olivier Letellier.

Voici l’histoire de Stanley Yelnats, un petit gars qui a pour mauvaise habitude de se retrouver au mauvais endroit au mauvais moment. Victime d’une erreur judiciaire il se retrouve à devoir creuser des trous dans le désert au camp du lac vert avec une bande de loubards et un personnel pénitencier plutôt revêche. Ce qu’il ne savait pas c’est que creuser inlassablement des trous sous le soleil brûlant va lui donner l’occasion de déterrer le passé et déjouer la malédiction familiale dont il est prisonnier depuis toujours.

C’est un road trip génialissime, un galop au rythme soutenu que nous propose Olivier Letellier, une aventure trépidante en forme de quête initiatique féroce et drôle. La narration est particulièrement bien ficelée, elle livre ses trésors au fur et à mesure dans un enchevêtrement judicieux sublimé par la performance des comédiens Fiona Chauvin et Guillaume Fafiotte. En effet, à eux deux et sur un plateau contenant pour seul décor un frigidaire magique, les interprètes s’emparent de tous les personnages de la fresque, se passant la parole comme un jeu de relais permanent, un jeu qui passe aussi dans le corps s’inscrivant également dans une chorégraphie savamment travaillée. Il y a entre eux une complicité unique, un amusement intense à perdre le spectateur dans les méandres du récit, à dédoubler les points de vue. Avec intelligence Olivier Letellier nous offre ainsi à voir le mécanisme d’une machine à jouer, la fabrication étape par étape du conte initiatique, du suspense, de l’action, des émotions, tout y est explosif et surprenant. Les grands et les moins grands sont conquis, ils se retrouvent donc autour de l’aventure de Stanley Yelnats follement enthousiasmé par le rythme effréné de ce feuilleton drolatique, prisonnier de cette narration à tiroir restituée avec brio par Olivier Letellier. Un coup de maître !

Audrey Jean

« La mécanique du hasard » Texte Catherine Verlaguet
D’après le roman Holes/Le passage de Louis Sachar

Mise en scène Olivier Letellier

Avec Fiona Chauvin et Guillaume Fafiotte

Festival Off d’Avignon 
11Gilgamesh à 13h45

Audrey Jean