Articles

Festival Off d'Avignon : "Le temps des suricates " à 12H20 au Théâtre des Béliers

Par Audrey Jean, le 5 juillet 2015 — Avignon 2015, Le temps des suricates, Marc Citti, Théâtre des Béliers — 3 minutes de lecture

Après une très belle saison parisienne « Le temps des suricates » de Marc Citti prend ses quartiers au Théâtre des Béliers pour le festival d’Avignon. Sobrement mis en scène par Benjamin Bellecour cette pièce drôle et émouvante se distingue au delà du jeu précis des deux comédiens par un sens du tempo remarquable.

15409786582_233dddec5f

Oyonnax, petite ville de province. Ce soir s’y joue « Hamlet » dont nous en entendons les bribes provenant du haut-parleur de régie. Ce qui nous intéresse ici ce sont les coulisses du spectacle, la loge de Mathieu et Edouard. Mis à part leur métier ils n’ont rien en commun ces deux acteurs, ils n’abordent pas le travail de la même façon et cela provoque dans la loge qu’ils partagent bon nombre de rebondissements. Mathieu est autant blasé et amer qu’Edouard reste frais et naïf face aux absurdités et incohérences de la profession. Les tournées, les figurations, les auditions ratées, les sacrifices dans la vie privée ça ils connaissent. Pourtant malgré les échecs leur passion respective pour la scène, en apparence affaiblie ou emplie de doute, reste intacte, brûlante. Comme une flamme qui dévore de l’intérieur et qui ne s’éteindra pas.

C’est avec beaucoup d’humour et de justesse que Marc Citti dépeint les coulisses de la vie des artistes. Qui de mieux qu’un acteur pour décrire avec auto-dérision les états d’âmes infiniment complexes des comédiens ? Mais la pièce n’en est pas pour autant excluante, bien au contraire. Avec finesse elle permet à tout un chacun de découvrir l’envers du décor, de rire avec les personnages de leurs déconvenues mais aussi d’être ému à leur côtés par la beauté de leur investissement. Car ils sont beaux ces acteurs, ils portent avec eux l’engagement artistique dans ce qu’il a de plus touchant, ils sont fragiles et vrais même si cela sous-entend bourrés de contradictions et de défauts. Le spectacle met avant tout en lumière la très belle plume de Marc Citti, une écriture fluide à la musicalité parfaite. Les deux comédiens Vincent Deniard et Marc Citti rendent grâce à ce sens du rythme subtil et offre un jeu très nuancé de bout en bout. Benjamin Bellecour n’avait plus qu’à sublimer ce texte dans une mise en scène épurée, brisant le quatrième mur pour donner aux apartés des protagonistes plus d’authenticité. Le plateau jouera d’ailleurs de cette dualité entre l’homme et l’acteur avec une belle trouvaille autour des miroirs et des reflets. Une pièce aussi attachante que ses interprètes à pas manquer sous aucun prétexte !

Audrey Jean

« Le temps des suricates » de Marc Citti
Mise en scène de Benjamin Bellecour

Avec Marc Citti et Vincent Deniard

Théâtre des Béliers à 12H20 

 

Audrey Jean