Articles

Festival OFF d'Avignon : Les Apparents

Par Laurent Schteiner, le 29 juillet 2012 — Avignon — 3 minutes de lecture

Cette pièce traitant des secrets de famille, convoque une femme de 85 ans, Nadia, qui recolle les morceaux de sa vie pour saisir la vérité sur son passé. Un très beau spectacle très bien mis en scène mais dont le texte manque par moment de clarté.

 

Nadia interroge les souvenirs épars de son enfance. Son double, jeune, l’accompagne dans cette recherche. Cette volonté de reconstituer le puzzle de sa mémoire traverse ainsi une partie du siècle. Elle se retrouve confrontée à des secrets de famille. Elle comprend qu’ils ont fortement conditionné les comportements de ses parents tant dans leurs relations propres que dans leurs rapports avec elle. Elevée en grande partie par sa grand-mère maternelle dans une totale abnégation, elle a reçu en précieux héritage la liberté et le fait d’assumer pleinement ses choix. Nadia partage peu de choses avec ses parents et semble ne pas comprendre leurs attitudes. Petite, elle était très attachée à « l’ami Robert », un juif émigré plus tard en Israël. Cette rencontre décisive la décidera à retrouver plus tard sa trace et Robert l’aidera à reconstituer les parts manquantes à son histoire.

 

Le puzzle est assez difficile à saisir au début notamment, puis il se met peu à peu en place. Mais ce manque d’évidence nous fait parfois perdre le fil de ce qui se déroule présentement sur le plateau.

 

Le personnage de la mère, énigmatique et fort, devient au fur et à mesure qu’il se découvre, complexe et attachant. La comédienne interprétant la grand-mère de Nadia, Evelyne Istria dispose d’une force de jeu, d’une dignité, d’un caractère qui rendent le personnage particulièrement marquant et touchant.

 

La scénographie très sobre, composée de chaises et d’une grande porte blanche servant de support à la projection de quelques images vidéo et aux indications chronologiques, va de pair avec la sobriété de la mise en scène de Franck Berthier. Un beau travail qui interroge la complexité des rapports familiaux quand pèsent sur eux des secrets enfouis durant de longues années…

 

Anna YORKA

 

Ankinea Theatre

Théâtre du Petit Louvre (chapelle des Templiers) 3 rue Félix Gras, 84 000 Avignon

Durée : 1h25

04 32 76 02 79

Avec : Nadine Alari, Eva Dumont, Evelyne Istria, Laurence Masliah, Jean-Gabriel Nordman

Texte : Nadine Alari

Mise en scène : Franck Berthier

Avignon Off du 7 au 28 juillet à 20h35

Tarifs : 19 / 13 / 8€

Laurent Schteiner