Articles

Festival Off d'Avignon : "Looking for Lulu" à l'espace Roseau à 12H30

Par Audrey Jean, le 5 juillet 2017 — Espace Roseau, Festival Off Avignon, Looking for Lulu, Sabrina Bus — 3 minutes de lecture

Sabrina Bus incarnera sur scène durant le festival d’Avignon la mythique Lulu sous la direction de Natasha Rudolph. Si chacun a certainement en tête une idée de la femme Lulu, selon ses influences cinématographiques ou littéraires, le spectacle « Looking for Lulu » explore le destin sombre de cette héroïne hors-normes sous un angle original, axant sa perspective dans la sphère de l’intime. A découvrir à l’Espace Roseau !

C’est l’histoire de Lulu, un tout petit bout de femme libre et libérée, un mythe pourtant. Elle n’a rien, elle n’est rien, mais elle avance dans la vie avec la rage de ceux qui veulent tout. Est-ce cette assurance immuable et fascinante qui cristallise sur elle tous les désirs même les plus malsains des hommes qui l’entourent ? Ou est-ce simplement le destin qui la pousse à explorer les tréfonds de l’âme humaine à commencer par la sienne ? Lulu avance frondeuse, salie parfois, glorieuse d’autre fois, acceptant avec résilience les coups répétés de la fatalité, s’enfoncant de plus en plus dans la noirceur.

Ce qui frappe ici avant tout c’est la prestation que livre Sabrina Bus. Elle interprète le personnage de Lulu avec chaque parcelle de son corps, un abandon impressionnant et une énergie phénoménale. Il s’agit là véritablement d’une performance tant sur la forme que sur le fond. Avec ce spectacle Sabrina Bus opère en effet une traversée presque métaphysique de la violence, du désir, se confrontant à des situations pénibles physiquement, repoussant réellement les limites de l’interprétation. Autour d’elle une galerie de personnages masculins faibles et cyniques évoluent sur le plateau, nourrissant de leurs attitudes libidineuses la sensation de malaise autour de la femme Lulu. Pourtant la mise en scène donne à voir les relations sinueuses de Lulu et ses proches sous plusieurs angles, comme un maillage complexe ou il n’est en aucun cas question de manichéisme. L’art de la manipulation est ici partagé à égalité par tous les protagonistes, personne n’y est victime de bout en bout, les rôles s’inversent et les rapports dominant/dominé ne cessent d’être bousculés. La mise en scène de Natasha Rudolf se veut moderne, dynamique pour que cette tragédie monstre soit bien une histoire de notre temps, provoquant ainsi chez le spectateur un questionnement sur son propre rapport à la douleur. Une proposition originale et somme toute osée pour le festival d’Avignon qui saura sans doute attirer un public d’initiés.

Audrey Jean

« Looking for Lulu » d’après La boîte de Pandore, une tragédie monstre de F.Wedekind

Adaptation Natasha Rudolf et Sabrina Bus
Mise en scène Natasha Rudolf

Crédits photos Severin Albert

Avec Brice Beaugier, Olivier Boudrand, Sabrina Bus, Benoît Hamelin et Alexandre Jazédé

Festival Off d’Avignon
Espace Roseau à 12H30

Audrey Jean