Articles

Festival OFF d'AVIGNON : "O-dieux" de Stefano Massini au théâtre Gilgamesh Belleville

Par Laurent Schteiner, le 10 juillet 2017 — o-dieux, Stefano Massini, theatre gilgamesh — 2 minutes de lecture

Kheireddine Lardjam met en scène le texte de Stefano Massini sur le conflit israélo-palestinien, et confie à Marie-Cécile Ouakil l’interprétation de trois destins parallèles se rejoignant dans une collusion tragique. Ce seule en scène relève d’une véritable performance de comédienne qu’il convient de ne pas rater…

Dans O-dieux, Stefano Massini donne voix à trois femmes fondamentalement différentes et pourtant tragiquement liées : Eden Golan, professeure d’histoire juive appartenant à la gauche intellectuelle et pacifiste, Shirin Akhras, jeune étudiante palestinienne de Gaza, prête à tout pour s’enrôler comme kamikaze, et Mina Wilkinson, militaire américaine en mission en Israël.

S’il est un art que maitrise le théâtre, c’est bien de nous faire ressentir les choses. Et c’est le cas  à travers la très belle mise en scène de Kheireddine Lardjam qui met en scène Marie-Cécile Ouakil en la plongeant dans le fracas des univers contrariés du Proche-Orient. « Le théâtre doit ébranler des certitudes, pas asséner des vérités toutes faites », remarque Kheireddine Lardjam, qui avoue avoir choisi ce texte « parce qu’il a la prétention de dire « je ne sais pas » tout en criant l’humain ». Le théâtre devient plus que jamais  le réceptacle de nos problématiques actuelles. A ce titre, le théâtre a pour mission de s’emparer de ces parts de vie contrariées pour nous les jeter en pâture afin de titiller nos sensibilités et nous faire réfléchir. C’est en cela que le théâtre nous hisse à des niveaux d’humanité plus élevé. Un spectacle à ne manquer sous aucun prétexte.

Laurent Schteiner
 

O-dieux de Stefano MASSINI
Mise en scène de Kheireddine LARDJAM
Avec Marie-Cécile OUAKIL
du 6 juillet 2017 au 28 juillet 2017
Gilgamesh Belleville
11 Boulevard Raspail
84000 Avignon

Laurent Schteiner