Articles

Festival Péril Jeune : Ailleurs

Par Audrey Jean, le 19 décembre 2013 — Confluences, Les vingtièmes rugissants, pauline susini, péril jeune — 3 minutes de lecture

Le festival Péril Jeune de Confluences touchait à sa fin le week-end dernier et le moins que l’on puisse dire est qu’il nous a permis d’explorer de multiples formes de théâtralité. Souvent classés dans le registre du théâtre de performance les spectacles présentés dans ce festival étaient tous de très grand qualité et représentaient une vitrine extrêmement riche de la jeune création. « Ailleurs » dernier spectacle programmé ne déroge pas à la règle et entraîne son spectateur dans les méandres de l’inconscient !

ailleurs 119 - Version 2

Création collective menée par la mise en scène de Pauline Susini, « Ailleurs » se veut tout d’abord étonnante par son processus de création. Issue d’une véritable volonté d’aller au delà des mots, au delà d’une construction classique autour d’un texte donné, la pièce questionne le théâtre d’aujourd’hui en explorant le domaine indicible du rêve et en catapultant quatre comédiennes au sein d’un cauchemar lié à une réflexion sur le personnage d’Hermione. En lieu et place d’interrogations bavardes sur nos peurs les plus intimes, ce sont les corps des comédiennes qui vont s’exprimer dans un ballet précis, chacune a son tour devenant le centre d’une action en perpétuel mouvement.

A l’instar de Joël Pommerat dont elle a été l’assistante sur sa dernière production «  La réunification des deux corées » Pauline Susini s’attache à rechercher de nouvelles formes de créations notamment en plaçant la forme avant le fond. Ainsi la scénographie devient le point de départ d’un texte qui se construit au fur et à mesure de l’avancée des comédiennes dans le travail. Un système qui a déjà fait ses preuves avec Pommerat et qui a donc fortement influencé le travail de la compagnie Les Vingtièmes Rugissants. L’atmosphère est ici soignée, mystérieuse au départ elle devient vite angoissante jusqu’à une apogée presque burlesque représentant ainsi l’absurdité de nos rêves les plus fous. Les comédiennes sont épatantes, pleines d’énergie et en même temps parfaitement maitrisées par une direction d’acteurs impeccable. Le festival se conclut donc en beauté, pour notre part on a déjà hâte d’être à l’année prochaine !

Audrey Jean

« Ailleurs » Création collective Les Vingtièmes Rugissants

Mise en scène Pauline Susini

Avec : Kristina Chaumont, Anahita Gohari, Célia Rosich et Sara Amrous

Festival Péril Jeune

Confluences, lieu d’engagement artistique 

190 Bd de Charonne
75011 Paris  

Audrey Jean