Articles

Festival Pleins feux sur la jeune création : Cellules

Par Audrey Jean, le 11 septembre 2014 — cellules, Cie des grans mâtins, Jeune création, theatre de l'Opprimé — 2 minutes de lecture

Le Théâtre de l’Opprimé entame cette saison avec une nouvelle édition de son festival Pleins feux sur la jeune création, une initiative qui donne à voir le travail de compagnies émergentes. La Compagnie des grands mâtins ouvre le bal de cet évènement avec « Cellules » une réflexion passionnante sur l’univers carcéral. 

cellules-700x525

En choisissant d’incarner un thème aussi sombre et complexe la Compagnie des grands mâtins donne le ton pour l’ouverture du festival. Nous l’avons déjà constaté la jeune création souhaite entamer un travail de réflexion, d’enquête autour du matériau scénique lui-même, afin de mieux remettre en question le modèle sociétal. Nous assistons ainsi régulièrement à de nouvelles formes de dramaturgie, des explorations, des déconstructions qui prennent parfois le pas sur le sujet. Ici le traitement est à la hauteur de l’enjeu, la forme décousue et multiple seyant parfaitement à la complexité de la question de l’emprisonnement. Car en effet que savons nous de l’univers des prisons ? Comment traduire l’isolement ? Comment simplement proposer une réflexion sur le sujet sans pour autant bousculer totalement les fondements d’une société de lois ? Au travers de tableaux, la mise en scène place l’homme et non le personnage de théâtre au centre de l’action, le texte est volontairement réduit à son minimum laissant place aux sensations, aux images. Saluons d’ailleurs le travail effectué sur le visuel, la vidéo projection bien que très utilisée au théâtre sert ici le débat à bon escient. Cette création collective s’inscrit avec ce choix dans un théâtre engagé plutôt ancré dans la performance que dans une dramaturgie classique, une propositions scénique qui installe le spectateur dans un rapport presque philosophique avec le monde pénitentiaire. Sans porter de jugements ou de revendications franches c’est réellement une invitation au questionnement que la compagnie nous propose, une envie de libérer la société de ses tabous et permettre, sans tomber dans une utopie démagogique, un mieux vivre ensemble. 

Audrey Jean 

 » Cellules  » une création collective de la Compagnie des grands mâtins

Auteur Jean-Marie Clairambault
Avec Arnaud Préchac, Jérôme Fauvel
Créateur son Raphaël Barani
Eclairagiste Laura Sueur
Scénographe Gala Ognibene

Jusqu’au 14 Septembre à 20H30
Dimanche à 17H

Théâtre de L’Opprimé
78 rue du Charolais

 

Audrey Jean