Articles

Festival "Teatro a Corte" de Turin : le parcours du cirque contemporain

Par Laurent Schteiner, le 20 juillet 2015 — festival teatro a corte — 3 minutes de lecture

Ce parcours nous a présenté des spectacles totalement différent les uns des autres. La Compagnie allemande Grotest Maru nous a présenté  Timebank une véritable performance sous la forme d’une danse verticale aliénant le monde bancaire sur la façade du Palazzo Reale. En intérieur, cette fois au Théâtre Astra, nous avons pu découvrir Calipotractees emmené par deux comédiennes finlandaises Sanja Kosonen et Elice Abonce. Ce parcours s’est achevé dans les écuries du Chateau de Stupinigi avec Fall, fell, fallen de la compagnie française Lonely Circus. Ces compagnies, dont les spectacles qui ne sont plus des créations, ont déjà produit des vidéos que nous vous présentons afin de ressentir davantage la « performance » en tant que telle.


TIMEBANK
Ce spectacle inspiré du monde bancaire, un univers structuré mais aliénant à l’image du spectacle que nous ont offert cette compagnie allemande Grotest Maru. Le monde de l’Argent est ainsi représenté par cette troupe de comédiens qui ont revêtu des costumes de cadres financiers pour l’occasion. Munis de leurs attachés-case, ces hommes et ces femmes vont arpenter une façade du Palazzo Reale avec détermination.
20150717_193213_resized

Les dossiers vont circuler d’un bureau à l’autre via la façade. Un univers déstructurant qui connait également ses frustrations et ses crises d’angoisse. Tels des pantins, ils se livrent à une introspection complète du métier de banquier où les feuilles de classeurs volent par les fenêtres et les calculs comptables virvoltent dans le vide. Cette performance s’inscrit plus que jamais dans les belles propositions du cirque contemporain.

CAPILOTRACTREES
Installées sur la scène du Théâtre Astra pour leur performances, ces deux comédiennes nous ont offert une performance « à la force de leurs cheveux » ! Ces deux acrobates nous ont présenté un festival de performances où l’humour conserve toujours le dernier mot. Parmi les performances les plus marquantes, on citera ce morceau de musique rock où les deux protagonistes retenus par leur seule chevelure évoluent dans l’espace en se déchainant sur leurs guitares électriques.20-capilotract_es_web_g1-1

Rien ne résiste à leur imagimation ni à leur chevelure : du trapèze au funambulisme jusqu’à cette demarche à reculons où l’on a l’impression que le sujet nous tourne le dos. Ce spectacle riche et intelligent, décidément bien rodé, s’est avéré un spectacle extrêmement séduisant !

FALL, FELL, FALLEN
Sur une scène tout en longueur où évolue Sébastien Le Guern, le public se situe de façon bi-frontale. Cet artiste funambule se joue des tassauds de bois ou il cherche son équilibre et chute. Cet artiste aux allures de Jason Statham se révèle être un performeur étonnant. La proximité du public crée une atmosphère tendue propre à une concentration extrême.FFF2

Accomapagné d’un compositeur et bruteur, il enrichit ce spectacle en créant des situations parfois complexes susceptibles de le destabiliser. Ce spectacle de funambule, aux frontières des limites, achève ce magnifique parcours du cirque contemporain.

Laurent Schteiner