Articles

Frankenstein

Par Audrey Jean, le 24 octobre 2012 — 3 minutes de lecture

L’Arche inaugure sa collection Jeunesse Am Stram Gram en partenariat avec le théâtre suisse du même nom.  C’est Fabrice Melquiot qui revisite ici le mythe de Frankenstein pour les enfants et adolescents. L’horreur est pourtant toujours présente dans cette version bien qu’édulcorée par la distanciation créée par le personnage de Mary Shelley. Le jeune lecteur comprend ainsi que ce cauchemar ne peut être la réalité, il est immergé dans un conte et peut alors laisser s’envoler son imaginaire.

 

Tout commence par une nuit de juin 1816 lorsque pour éviter l’ennui Mary Shelley s’amuse à imaginer l’histoire la plus effrayante en compagnie de Lord Byron, John Polidor, et Percy Shelley. Le lendemain à son réveil elle commencera à écrire « Frankenstein ou le Prométhée moderne ». C’est ce récit et tout son processus créatif que Mary nous raconte, s’excusant même d’avoir donnée naissance à un tel monstre.

 

« Partout je vois des gens heureux. Ils boivent, accoudés aux tables des bars. Ils chantent, se tapent sur l’épaule, s’embrassent. Ils se regardent au fond des yeux et se disent des mots incroyables. Des mots comme amour et bonheur, caramel et scintillement. Ils se promènent en se donnant la main. Moi je suis seul. Toujours seul. Pourquoi je suis seul ? »

 

Existe-t-il des sujets pour les enfants et d’autres pour les adultes ? C’est la question que se pose Fabrice Melquiot en adaptant ce roman gothique pour la collection jeunesse Am Stram Gram de l’Arche. L’histoire de Frankenstein est cauchemardesque mais aussi poétique à souhait. C’est avant tout un univers énigmatique et fascinant qui est retranscrit ici. Mary Shelley au fur et à mesure de l’intrigue incarne tous les personnages que va croiser Victoir Frankenstein, et « installe » elle-même le décor . Elle façonne l’atmosphère qu’elle veut donner à sa scène en assemblant les sensations à l’image de Victor lorsqu’il crée son monstre. Doublé d’une écriture saccadée et d’un rythme haletant, la pièce réunit ainsi tous les ingrédients d’un grand frisson. Ajouté à cela quelques ballades sublimes et l’on brûle d’envie de voir une création autour de ce texte de Fabrice Melquiot. Dans une mise en scène de Paul Desveaux, la pièce vient d’être jouée au Théâtre Am Stram Gram à Genève en Septembre 2012 et sera prochainement en tournée en Suisse et en France. 

 

Audrey Jean

 

« Frankenstein » de Fabrice Melquiot

ISBN 978 2 85181 758 7

11€

 

L’arche éditeur
Jeunesse , Collection Am Stram Gram

http://www.arche-editeur.com

Audrey Jean