Articles

Theatre : Gaspart Proust

Par Laurent Schteiner, le 10 décembre 2012 — Gaspart Proust, humoriste, Rond point, seul en scene, théâtre — 2 minutes de lecture

Sale gosse de la nouvelle scène comique, électron libre de la génération montante des jeunes humoristes, Gaspard Proust tire sans sommation sur les conventions, que dis-je, il atomise littéralement le théâtre du Rond Point à coup de réparties assassines sur la religion, la politique, le nazisme, la pédophilie et les femmes. Rien n’échappe à sa plume.  Âmes sensibles s’abstenir ! Amateurs de cynisme mâtiné de cruauté, Foncez !

 

Débarqué d’une réalité trop conventionnelle, cet homme, qui n’a rien de normal, arrive sur scène tel un spectateur égaré. Armé d’une banane, de trois bouteilles d’eau et d’un sens aigu du décalé, Il sait  exactement ce qu’il fait, déclenchant des reflux oesophagiens à répétition, des « exhibitions bucco plombaires » à chaque mot, des claquements de dents trop longtemps serrés, des relâchements de zygomates : la tension est là mais  au service du rire. Sous ses airs de cadre moyen sans histoire, il balance des répliques assaisonnées à l’acide et au vitriol et coupées finement au hachoir. Il éclate les idées reçues et éclabousse la bien pensance. Pas de quartier, haro sur le poltiquement correct. Surfant sur notre masochisme, sa méchanceté et sa cruauté font mouche à chaque saillie.  Il voulait « devenir prêtre, mais trop timide », il était « incapable d’aborder un enfant ». Sa vocation contrariée nous enchante et son côté cartésien désabusé nous séduit.

 

« Je pense que le christianisme a probablement été inventé parce que tecnhiquement c’est très difficile de crucifier quelqu’un sur une étoile de David. »

 

S’il a l’intelligence de « considérer les femmes comme des objets », nous aurons la clairvoyance de l’apprécier comme un Grand Cru du rire, charnu et corsé.

 

Sabrina Amghar

 

Gaspard Proust
un spectacle de et par Gaspard Proust
Durée 1h30
Production Ruq Spectacles
Crédit photo : Alain Leroy
du 4 décembre au 12 janvier 2013 à 21h00
dimanche 15h00, lundi 18h30 – Relâche les 9, 10, 11, 17, 24, 25 décembre et le 1er et 7 janvier
Théâtre du Rond Point
2 bis, avenue Franklin D. Roosevelt
75008 Paris
Réservations : 01 44 95 98 21
www.theatredurondpoint.fr

Laurent Schteiner