Articles

Ithaque

Par Laurent Schteiner, le 24 novembre 2011 — 2 minutes de lecture

Botho Strauss est l’auteur dramatique allemand le plus joué en France. Il nous revient avec une œuvre classique qu’il revisite avec un style très personnel et original. Son approche du final d’Ithaque, à travers la reconquête du trône d’Homère livré à une cohorte de prétendants, soulève au-delà de cette dramaturgie quelques questions contemporaines.

 

Le style de Botho Strauss tient du savant mélange d’une écriture contemporaine et classique. Ce paradoxe dans la plume de l’auteur est une réussite car elle marrie deux styles et nourrit un questionnement contemporain. «  Dans les chambres, les servantes couinent pendant le coït. Quelle racaille dissolue commande au destin d’Ithaque ! Est-il encore un seul homme honnête parmi tous ces scélérats ? Ici le monde est cul par-dessus tête…La perte du discernement mène à l’adoration de l’impudence. Les bouffeurs de crotte jouissent des mêmes droits que les buveurs de lait. »

 

L’originalité de ce style de l’auteur apparait également sous forme de représentations ectoplasmiques où les parties du corps de Pénélope deviennent des composantes de la dramaturgie. Cette pièce livre un éclairage particulier sur la notion même du pouvoir. Si ce denier n’a pas été exercé depuis un certain temps, dans quelle mesure et sous quelles conditions peut-on y revenir ? En présence du chaos, le deus ex machina ou héros prend-il une place à part entière ?

 

Laurent Schteiner

 

Ithaque de Botho Strauss

Texte français de Pascal Paul-Harang

L’ARCHE éditeur

86 rue Bonaparte

75006 Paris

13 €

ISBN : 978-285181-744-0

www.arche-editeur.com

Laurent Schteiner