Articles

Je ne serai pas au rendez-vous

Par Laurent Schteiner, le 5 février 2012 — 3 minutes de lecture

Ce très beau spectacle qui se joue actuellement au théâtre des Mathurins met en perspective les rendez-vous manqués de quatre personnages avec leur destin. Mais cette destinée s’avère farceuse et la voie, empruntée jusqu’alors, devient dénuée de sens. Brillamment mise en scène par Ladislas Chollat, cette pièce crée un climat chargé de sensibilité et d’émotions face aux surprises de la vie.

 

De simples rencontres peuvent devenir des rendez-vous avec le destin. Mais des occasions manquées le sont également. C’est sur ce postulat intéressant que s’engage Ladislas Chollat. Cette pièce voit la vie de ces quatre personnages bouleversés de façon irrémédiable.

 

Ces personnages évoluent de façon distincte. Ainsi Lukas est toujours arrivé à l’heure à ses rendez-vous. Nora, l’amie de Lukas, a toujours vécu dans son sillage et s’est toujours fait dicter les siens. Blanche leur amie est toujours en retard. Enfin Claude cherche dans ses innombrables rendez-vous celui qui lui donnera un sens à sa vie. Claude Poisson, auteur à succès a toujours forcé une admiration sans bornes de la part des trois jeunes gens. Alors que chaque personnage vit à l’heure des rendez-vous manqués, la rencontre avec l’écrivain sera déterminante pour tous. Ils finiront par repositionner leur vie dans un axe radicalement différent que celui du départ.

 

Les thèmes défendus par Ladislas Chollat sont originaux et pertinents. Les problématiques sont multiples et questionnent les spectateurs qui se projettent dans les situations qui se déroulent sous leurs yeux. Comment se construire alors que nos repères ont changé ? Comment le vide peut recréer un espoir et une autre vie ? Et si dans le contrôle permanent de nos vies, le vide se trouvait une source profonde de liberté ? Avec comme base de réflexion un lâcher prise qui scelle une liberté inattendue et bienheureuse.

 

« La vie a finalement beaucoup plus d’imagination que nous autres. »

 

Clémentine Poidatz, totalement habitée par son personnage nous livre une interprétation émouvante de cette jeune femme perdue dans les méandres de l’amour et qui trouve les ressources nécessaires afin d’évoluer différemment en reconstruisant sa vie. Nicolas Giraud nous brosse le portrait toute en finesse de Lukas qui sacrifie tout pour vivre une autre vie. Roger Dumas demeure le comédien talentueux que nous avons toujours admiré. A cet effet, il nous gratifie d’une très belle prestation dans ce personnage à la recherche de lui-même et du sens donné à sa vie. Cependant malgré une partition assez juste, Aurore Auteuil, dans le rôle de Blanche apparait moins convaincante que les autres comédiens.

 

Laurent Schteiner

 

Je ne serai pas au rendez-vous de Ladislas Chollat et Patricia Haute-Pottier

Mise en scène de Ladislas Chollat

Avec Roger Dumas, Aurore Auteuil, Clémentine Poidatz et Nicolas Giraud

 

Théâtre des Mathurins

36 rue des Mathurins

75008 Paris

Location : 01 42 65 90 00

www.theatredesmathurins.com

Du mardi au samedi à 19h, le dimanche à 17h

 

LIEN BANDE ANNONCE :

 http://www.dailymotion.com/video/xn83q9_je-ne-serai-pas-au-rendez-vous-bande-annonce_fun

Laurent Schteiner