Articles

La machine à explorer le temps

Par Laurent Schteiner, le 14 novembre 2012 — 2 minutes de lecture

Après le succès de « 20 000 Lieues sous les mers », nous créons pour la 1ère fois sur une scène de théâtre, l’une des œuvres qui ouvrira la voie à la science-fiction : « LA MACHINE À EXPLORER LE TEMPS » d’après Herbert Georges Wells (appelé aussi le « Jules Verne Anglais »).
 Un conte futuriste pour éclairer le présent
Dans une usine d’horloges d’édifices, un scientifique étudie la 4ème dimension : il construit une incroyable machine qui lui permet de voyager dans le Temps. La Machine le propulse alors dans le futur et il découvre notre planète en l’an 802701… Deux espèces peuplent le monde : les « Elois », des oisifs qui jouent dans les prairies sous le soleil et les « Morlocks », des travailleurs souterrains, qui craignent le jour mais chassent la nuit. Après la disparition de sa machine, l’Explorateur du Temps se retrouve prisonnier dans ce monde qu’il cherche à comprendre pour en sortir. Il se trouve alors entraîné dans une aventure au-delà de l’incroyable…

 

« Rien n’est aussi incroyable que ce qui est absolument possible »
H. G. Wells

 
Le texte mélange dans un suspense haletant, poésie, humour et force des idées. Les moyens scéniques du spectacle, de la machinerie à la vidéo en passant par la création lumière et les décors sonores illuminent l’histoire et transportent le public dans un univers onirique inouï.
La création musicale originale de Chapelier Fou transcende ce « conte théâtralisé » et développe l’imaginaire pour servir l’une des plus célèbres histoires des romans d’anticipation.
 
AU THÉÂTRE DE L’ALHAMBRA
Direction Jean-Claude Auclair
21 rue Yves Toudic
75010 Paris
À partir du jeudi 25 octobre 2012 – jusqu’au 31 décembre 2012
– Du mardi au dimanche à 19h
– Tous les jours pendant les vacances à 19h
– Relâches :
du 12 au 20 novembre
du 25 au 27 novembre
du 2 au 5 décembre
du 9 au 12 décembre
RÉSERVATIONS :
Par téléphone : 01 40 20 40 25 ou 0 892 68 36 22 (0,34 euros / mn)
ou Réservez en ligne
AVIGNON 2013
Prochaines représentations au Théâtre du Chien qui Fume
au Festival d’Avignon 2013
puis en tournée à partir de janvier 2014
 

Laurent Schteiner