Articles

La Petite Danube

Par Laurent Schteiner, le 26 janvier 2012 — 2 minutes de lecture

La Théâtrale Jeunesse nous propose un ouvrage traitant d’un sujet sérieux, celui des camps de la mort. A travers l’enfance d’Anna, les adolescents vont découvrir à travers  cette pièce-témoignage toute l’horreur des camps de concentration. Cette pièce écrite par Jean-Pierre Cannet ne peut laisser insensible tant les petits que les grands. Illustré par Edmond Baudoin, cet ouvrage met à la portée de nos chères têtes blondes un sujet que l’on n’aurait pas osé traiter auparavant. Saluons la démarche de Jean-Pierre Cannet qui propose à la jeunesse un tel thème.

 

Anna vit au pied des Carpates et devient le témoin de la guerre qui se prépare et qui s’installe. Ce rôle de témoin est essentiel dans cette œuvre car elle couvre tous les ressentis naïfs liés à l’enfance face à la barbarie. Cette naïveté crée un décalage d’autant plus important que le lecteur découvre toute l’abjection des comportements humains ainsi que l’hypocrisie et la lâcheté de ses proches

 

« L’important est de traduire ici la démesure de l’enfance, dans son évocation fantasque et son expressionnisme. »

 

La narration de l’enfance d’Anna nous apparait sous un jour particulier. La jeunesse d’Anna, secouée par ces événements tragiques, ne trouve d’exutoire que dans la découverte d’une veste de déporté qu’elle surnomme Arthur. Son nouvel ami devient vite un ami encombrant pour sa famille qui collabore activement avec les nazis. Inconsciemment, Anna, en cachant cette veste, devient le relais d’une résistance face à l’occupation nazie. Ce livre, rempli de résonances fortes et d’émotions,  est à découvrir sans plus tarder.

 

Laurent Schteiner

 

La Petite Danube de Jean-Pierre Cannet

Illustrations d’Edmond Baudoin

7 €

ISBN : 978-2-84260-258

 

Théâtrale Jeunesse

20 rue de Voltaire

93100 Montreuil sous Bois

www.editionstheatrales.fr

 

 

Laurent Schteiner