Articles

Théâtre : La petite fille de Monsieur Linh

Par Laurent Schteiner, le 25 décembre 2012 — celia Nogues, Folie theatre, Mr Lihn, philippe claudel, Vietnam — 3 minutes de lecture

La Folie Théâtre nous propose actuellement une pièce de toute beauté de Philippe Claudel dont la poésie et la subtilité éveillent en nous ravissement et nostalgie en cette fin d’année. Cette histoire pleine d’allégories nous transporte à une époque troublée par un choc de culture et de civilisation qui entraîna destruction et dévastation. Sylvie Dorliat interprète avec sobriété et finesse cette fable en nous transmettant avec humanité la magie de cette belle histoire.

Peu importe la précision des lieux et des dates dans ce conte, ce qui compte est « le voyage au long  cours » qu’accomplissent Monsieur Linh et de sa petite fille de 6 semaines pour échapper à l’enfer que vit son peuple. Échappant à la guerre du Vietnam Sang Diû, et son grand père Monsieur Linh, uniques rescapés d’une famille décimée, entament un long voyage en bateau qui les conduira dans un port européen. Toute l’histoire est vécue à travers les yeux de Monsieur Linh empreints de naïveté, de détresse et d’un amour chevillé au corps pour Sang Diû. Sa vision des choses racontée avec des mots simples laisse entrevoir la culture de son pays. C’est la force de ce récit qui dépeint les choses sans les mettre particulièrement en valeur. Toute la magie orientale est là.

 

Tous deux réfugiés, ils vont découvrir un monde hostile et une culture différente. Mais la philosophie et la naïveté de Monsieur Linh l’absolvent de toute pensée qui pourrait entamer la vision optimiste de sa nouvelle vie. Dans ce monde nouveau et sans repères précis, Monsieur Linh trouve une amitié qui va se révéler être au fil du temps précieuse et indispensable à sa nouvelle vie.

La mise en scène de Célia Nogues est fluide et fait preuve d’une lenteur toute orientale qui pose le sujet en nous transportant d’un monde plein de senteurs et de saveurs à un monde déraciné où Monsieur Linh tente de survivre. En nous délivrant quelques émotions simples de Monsieur Linh, le public ressent tous les parfums de l’Asie du Sud-est. Sylvie Dorliat nous accompagne avec tranquillité, sensibilité et force jusqu’au bout de ce voyage où la raison vacille. Un spectacle rare à découvrir !

 

Laurent Schteiner

 

La petite fille de Monsieur Linh de Philippe Claudel

Mise en scène de Célia Nogues

Avec Sylvie Dorliat

A la Folie Théâtre
6 rue de la Folie Méricourt
75011 Paris
www.folietheatre.com
Location : 01 43 55 14 80
Du 14 décembre 2012 au 3 février 2013
Les vendredis à 21h30
Les dimanches à 18h00
Les samedis 5,12 et 19 janvier à 18h15

 

 
 
 

Laurent Schteiner