Théâtre

La Terre

Par Laurent Schteiner, le 6 avril 2012 — 2 minutes de lecture

Le théâtre de l’Opprimé a eu la bonne idée de proposer un spectacle terrien d’après l’œuvre de José Ramon Fernandez. Cette pièce qui fleure bon la terre rassemble toutes les générations d’une même famille. La mise en scène originale de Rui Frati nous cueille au cœur d’une Espagne traditionnelle à la fin du XX e siècle et nous plonge au sein d’un univers rude, celui des paysans espagnols.

 

La scénographie épurée nous aide à ressentir cette terre, à sentir son odeur et à apprivoiser les personnages de cette famille que nous présente Juan, son cadet. Il s’attache à revenir sur une histoire de famille si lointaine où passé et présent se mêlent intiment sur une scène multifonction. Les clairs-obscurs assurent les retours en arrière avec efficacité. Une musique accompagne cette ambiance où l’âpreté de la vie quotidienne se dispute à l’amour de cette terre. Une terre sur laquelle se déchire tous les protagonistes de cette famille. Tout est réuni pour vivre cette plongée dans un pays maculé de soleil où les champs arides rassemblent les émotions les plus exacerbées et issues d’une culture enracinée au plus profond de cette terre. Quel crime plus fort que celui du silence ? Le silence qui se fait le complice parfait du crime. Cette histoire d’omerta distingue Teresa Ferreira et Antonia Hayward qui enchantent cette belle pièce.

 

Laurent Schteiner

 

La  Terre de José Ramon Fernandez

Mise en scène de Rui Frati

Adaptation d’Isabelle Ribeiro

Avec Teresa Ferreira, Delphine Dey, Antonia Hayward, Manuela Brazil, Toninho de Cormo (Cordes), Vincent Vidal, Simon-Pierre Ramon, Leo Frati, Sylvain Rouiller et Brenda Ohana (percussions).

Scénographie : Sylvain Barré

Lumières : julien Ruhl

 

Théâtre de l’Opprimé

78/80 rue du Charolais

75012 Paris

Loc : 01 43 45 81 20

www.theatredelopprime.com

du 4 au 22 avril à 20h30

 
 

Laurent Schteiner