Articles

Lansman éditeur : Autopsie d'une napkin

Par Audrey Jean, le 30 mars 2014 — Autopsie d'une napkin, Erika Tremblay-Roy, lansman editeur — 3 minutes de lecture
Auteure et comédienne Erika Tremblay-Roy signe pour les éditions Lansman une pièce noire sur la famille et sa volonté de toujours sauver les apparences; “Autopsie d’une napkin” ou le récit d’un voyage absurde, une quête impossible de la perfection. Heureusement sous la pression d’une météo capricieuse le vernis craquèle peu à peu et les masques tombent, enfin.
 
autopsie-napkin
Une adolescente passe un nouvel été avec ses parents et son frère dans le camping habituel. Comme tous les autres étés le même jeu : être aux yeux des autres la famille idéale, celle que tout le monde trouve épanouie une famille que l’on jalouse bien sur secrètement. Mais en réalité à forçe de faire semblant chacun se perd un peu plus à chaque journée interminable de cet été pluvieux. Comme exutoire la jeune fille écrit le récit de ses vacances sur des bouts de serviettes volantes, des napkins où elle ironise sur cette comédie de faux-semblants. 
 
« Si on ouvrait ma famille avec un scalpel une fois que toute l’humeur aqueuse nous aurait coulé entre les doigts on verrait ma mère qui s’enfuit sur le bord du lac artificiel pour pleurer dès que la noirceur commence à tomber
mon frère qui se fait tabasser par le gang du coin des tentes roulottes
puis mon père qui s’achète le plus gros bateau même si y a jamais aimé l’eau. Sur la table d’opération on verrait des entrailles desséchées. A trop vouloir s’épargner. Quatre corps morts de peur. Asphyxiés.” 
 
Au fil d’une écriture percutante Erika Tremblay-Roy malmène ses personnages, les pousse dans leurs retranchements afin que la vérité explose. Dans un crescendo dramatique habilement tenu, le lecteur assiste à la lente émergence du caractère de chacun jusqu’à ce que les protagonistes se voient, tous, tels qu’ils sont vraiment. Car enfin si l’on n’est pas honnête avec sa propre famille, avec qui d’autre peut-on l’être ? L’auteure impose ici une langue vive, qui délivre peu à peu les non-dits pour qu’enfin la comédie cesse et que les vrais visages se révèlent. Un portrait incisif de la cellule familiale qui se lie avec une facilité déconcertante, à découvrir ! 
 
Audrey Jean
 
« Autopsie d’une Napkin” d’Erika Tremblay-Roy 

 
ISBN 9782872 829668 
10€
 
Lansman éditeur 

Audrey Jean