Articles

Lansman éditeur : "En attendent le père Noël"

Par Audrey Jean, le 30 octobre 2015 — En attendant le Père Noël, fabrice Melquiot, lansman editeur, Laurent Contamin — 3 minutes de lecture

Découvrez un nouvel ouvrage paru récemment aux éditions Lansman « En attendant le père Noël ». Quatre courtes pièces proposées par des auteurs contemporains remarquables, des textes qui évoquent avec beaucoup d’inventivité ce personnage emblématique !

couv_poirier

Né d’une commande de la Compagnie Fonds de Scène cet ouvrage donne à voir le mythique père Noël sous différents prismes, les auteurs étant chacun connus pour des styles d’écriture particuliers. Il s’agit surtout d’ancrer ce personnage mythique et mystérieux dans une dynamique du réel, de donner corps à tout le secret qui l’entoure, de lui construire une multitude de vies. Laurent Contamin, Philippe Dorin, Fabrice Melquiot et Luc Tartar se prêtent au jeu avec talent et créativité. Retour sur deux de ces propositions !

« Tout moi (Maison Poirier) » par Laurent Contamin
Il est bien loufoque de prime abord ce père Noël ! Complètement perdu et lunaire, le vieil homme cherche désespérément quelque chose qu’il a perdu… mis à part qu’il ne se rappelle plus quoi. On le découvre au fil d’une logorrhée décousue, c’est un être fragilisé et terriblement touchant que nous dessine Laurent Contamin au terme d’un récit éthéré et sensible.

« Eugène Poirier : Vous savez toujours où vous êtes, vous ? Enfin, je veux dire, vous allez me répondre que vous êtes là, d’accord, mais moi aussi je peux dire que je suis là alors que je suis ailleurs, c’est là qu’on voit en fait ça veut rien dire. Vous êtes sûrs que vous êtes là ?
Non parce que moi j’étais sûr, avant. J’étais comme vous, avant, c’était pas compliqué, la vie : j’étais sûr. Je disais : c’est moi, je suis là, voilà. »

« J’ai trouvé sous ta chaussure le paradis perdu » par Fabrice Melquiot
On retrouve le style poétique de Melquiot dans ce court format qui voit deux pères Noël désabusés échanger sur la magie perdue de ces fêtes surannées. Alors ils se demandent, blasés et attristés, comment continuer à croire en leur mission si les étoiles ne sont plus dans les yeux des enfants. Un dialogue léger et beau qui porte haut un espoir simple, celui du culte du merveilleux dans l’instant.

« Père Noël 38999 : Je gare mon traineau en double file, comme d’habitude, pour faire ma petite promenade digestive. J’avais mangé sur le pouce, tu vois, des chocolats qui me restaient de l’an dernier. Je me suis mis à regarder les gens. Une vieille dame avec un cou de poule. Un homme avec un manteau et une tronche, on aurait dit le Minotaure. Une fille avec un anorak fluo, et des bottes à pompons. J’étais là, au milieu de la rue. Y avait des enfants, pleins d’enfants. Personne ne me remarquait. Personne. »

Audrey Jean

« En attendant le père Noël »
Laurent Contamin / Philippe Dorin / Fabrice Melquiot / Luc Tartar

ISBN 978 2 8071 0030 5
10€

Lansman éditeur

Audrey Jean