Articles

Lansman éditeur : Seule dans ma peau d'âne

Par Audrey Jean, le 16 décembre 2013 — estelle Savasta, lansman editeur, Perrault, Seule dans ma peau d'âne — 2 minutes de lecture

Lansman éditeur met Perrault à l’honneur avec la réédition de ce texte d’Estelle Savasta « Seule dans ma peau d’âne ». L’auteur nous propose ici une relecture noire de ce grand classique pour enfants, suivi d’une réécriture moderne du conte original de Perrault par Emile Lansman lui-même. L’initiative de mettre en parallèle les deux textes nous permet de saisir l’infini potentiel du conte et la multiple interprétation que l’on peut en faire !  

images-3

Comme toujours au début d’un conte tout  va pour le mieux dans le meilleur des mondes, un roi et une reine donnent naissance à une charmante princesse. Mais la reine tombe malade et meurt. Le protocole veut que le roi se remarie mais celui-ci, rendu fou par le chagrin, ne voit qu’une seule remplaçante possible : sa fille. Horrifiée par ce mariage contre-nature, la princesse donne à son père quatre défis irréalisables qu’il exauce pourtant les uns après les autres. Elle n’a plus d’autre choix que de s’enfuir du palais, cachée sous une peau d’âne. 

« L’infante à nouveau convoqua sa colère et sa peur et voulut à nouveau s’élancer. Mais plus rien ne bougeait. L’infante était engluée. Et d’épuisement, des larmes coulèrent des yeux de l’infante. Des dizaines, des centaines puis des milliers de larmes qui coulaient sur ses joues, glissaient du menton jusqu’au ventre, roulaient le long de ses jambes et tombaient  sur ses pieds comme une pluie d’été sur un jardin glacé. »

On retrouve dans l’interprétation d’Estelle Savasta un hommage certain à la forme originelle de ce conte de Perrault, un long poème versifié qui ne laisse donc que peu de places à des scène dialoguées. Pour autant le conte même sous une forme de monologue reste extrêmement riche de théâtralité et l’on perçoit dans cette adaptation toute une atmosphère sombre qui rappelle le travail de Joël Pommerat. Ancienne assistante de Wajdi Mouawad, Estelle Savasta a sans aucun doute appris à soigner l’ambiance, à écrire son texte en y incluant les prémices d’une scénographie réfléchie. Une belle découverte ! 

Audrey Jean 

« Seule dans ma peau d’âne » d’Estelle Savasta 

ISBN 978 2 87282952 1 
9€

Lansman éditeur

Audrey Jean