Articles

Lansman éditeur : Sony Labou Tansi

Par Audrey Jean, le 9 juin 2015 — Congo, lansman editeur, Sony Labou Tansi — 2 minutes de lecture

Lansman éditeur met une nouvelle fois en lumière l’auteur congolais Sony Labou Tansi. Deux textes pour découvrir la plume de cet écrivain prolifique et militant décédé en 1995.

9782807100251FSf-00a-54cf412728801

Une vie en arbre et chars …bonds
Au pied d’un arbre plurimillénaire, Charlotte et Colette sont venus rendre un dernier hommage à leur frère, Georges, mort dans un accident de voiture à quelques pas d’une cité dont pratiquement tous les habitants ont disparu. Des troupes débarquent et, dans une ardeur fiévreuse, un « village planétaire » se construit, rompant l’équilibre du monde. L’arbre laissera-t-il ainsi son territoire lui échapper ?

« Charlotte : Ils étaient là quand Georges rendait la vie. Ils ont entendu et vu …Elle n’était pas si tordue, l’idée de Balthazar. Cet arbre étonne. Je n’en ai jamais vu un comme ça. Quand même il ne daterait pas de l’époque des pharaons noirs, cet arbre a quelque chose d’insaisissable : il donne le sentiment d’avoir été là quand se creusaient les fleuves. Comme s’il était venu regarder la naissance des pierres … » 

Une chouette petite vie bien osée
Pour assouvir la vengeance d’une femme, « l’espèce d’homme » qui dirige le pays accepte d’envisager l’exécution d’un de ses généraux. La réaction est immédiate et les signatures de protestation de tous les militaires s’accumulent sur son bureau. Comment se débarrasser de ces « conjurés » sans se mettre à dos les trois-quarts de la planète ? Sur les conseils de son écuyer, il les déporte dans une contrée désertique en leur offrant suffisamment d’eau et de nourriture pour qu’ils puissent juste survivre. Il leur laisse aussi quelques armes pour les inciter à la révolte…et les exterminer ensuite en toute impunité.

« Emanu : Arrêtez, messieurs, de vous éventrer comme des bêtes. Et si, ainsi que vous semblez le dire, vous jouissez d’un peu de poussière grise, utilisez-la à sortir du verdoiement majuscule où nous somme. Dans le cas contraire, taisez-vous et pourrissez en silence. Comme l’enseigne le proverbe, ne parlez que le jour où ce que vous avez à dire est plus grand que le silence. » 

Sony Labou Tansi

« Une vie en arbre et chars …bonds » 

ISBN 978 2 8071 0025 1
11€

« Une chouette petite vie bien osée »

ISBN 978 2 8071 0024 4
10€

 

Audrey Jean