Articles

Lansman éditeur : Sony Labou Tansi

Par Audrey Jean, le 26 février 2015 — Congo, lansman editeur, Sony Labou Tansi — 2 minutes de lecture

Lansman éditeur prolonge son action autour de la découverte d’écritures francophones originales. C’est ici l’Afrique, en l’occurence le Congo, qui est mis à l’honneur avec une double parution d’un de ses auteurs phares Sony Labou Tansi.

quils-le-disent-300images

Décédé en 1995 Sony Labou Tansi était un dramaturge prolifique et laisse derrière lui une œuvre impressionnante caractérisée par une forme de militantisme poétique. Son théâtre est multiple mais profondément ancré dans la réalité africaine, n’oubliant pas d’en dénoncer avec force les absurdités.

Qui a mangé d’Avoine Bergotha
Une république sans parti. Un pays imaginaire régi par le seul Walante dont la doctrine serait d’abrutir le plus possible son peuple. Nous assistons ainsi par la plume fébrile de Sony Labou Tansi à la création d’une dictature de l’absurde, l’assemblage mécanique et cynique d’une farce dont la cruauté résonne d’autant plus avec nos angoisses contemporaines.

« Walante : Je voudrais à haute voix d’âme vous signifier toute la paix dont vous engrossez mon être. Vous venez poser sur mes lèvres comme un goût d’enfance. Inaugurons ici-même les joies où mon désir vous confie. »

Qu’ils le disent qu’elles le beuglent 
Ici il est question d’hommes à la dérive, des hommes qui ont fui leur terre pour accéder à un rêve d’ailleurs . En transit sans fin, errant sur les mers à bord de leur navire l’Adamantine ils voient leurs derniers espoirs faiblir à l’arrivée d’un boat people à l’horizon. Comment partager ce que l’on a pas ?

« Mamab : Vous voulez rire ou quoi ? …Vous voulez qu’on jette à l’eau notre avenir et notre paix pour le simple loisir d’accueillir une bande de mauviettes qui ont délibérément choisi de jouer avec la mort ? C’est un complot, que je vous le dise droit dans les yeux ! Ces maquereaux vont faire exploser notre entente s’ils montent. »

Audrey Jean

« Qu’ils le disent qu’elles le beuglent »
ISBN 978 2807 100121
9 €

« Qui a mangé Madame d’Avoine Bergotha »
ISBN 978 2807 100114
12€

Lansman éditeur

Audrey Jean