Articles

L'Arche Editeur : "Les Estivants", l'oeuvre de Gorki adaptée par Peter Stein et Botho Strauss

Par Laurent Schteiner, le 14 mars 2015 — botho strauss, gorki, L'Arche Editeur, les estivants, peter stein — 2 minutes de lecture

Peter Stein et Botho Strauss ont adapté récemment Les Estivants de Gorki chez L’Arche Editeur. Cette adaptation a fait l’objet d’une création récente à la Comédie Française dans une mise en scène de Gérard Desarthe. Cette nouvelle traduction de Michel Dubois et de Claude Yersin permet de revisiter l’une des œuvres phares de Gorki.

Cette pièce créée en 1904, peu avant la révolution russe, dépeint les prémices d’une contestation politique qui sourd au sein d’une société bourgeoise désabusée. Gorki nous présente les errements et la passivité de cette petite bourgeoisie qui choisit la villégiature pour se retirer l’été.

Peter Stein et Botho Strauss ont créé soixante –dix huit tableaux illustrant des scènes de vie au cachet contemporain. Imprimant un rythme à cette pièce, ils mettent ainsi en valeur leur fragilité touchante et leur rejet du conformisme social et des compromissions politiques.

estivants

Toute une vie se déroule sous nos yeux dans ces lieux de villégiature : déjeuners sur l’herbe, jeu d’échecs, récitations de poèmes, considérations sur l’âme humaine et autres ressentiments. Gorki s’amuse également à souligner le portrait de l’écrivain à travers son engagement. Les déclarations d’amour inavouées se succèdent aux vieux idéaux oubliés dans cette société où l’oisiveté règne en maître.

« Etrange notre existence ! Nous parlons, parlons, et c’est tout. Nous avons une opinion à propos de tout et de chacun, nous en adoptons toujours de nouvelles, et en rejetons d’autres. Cela va si vite. Et pourtant, une volonté ferme, une aspiration claire et forte, nous n’en avons pas. »
Laurent Schteiner
 
Les Estivants de Maxime Gorki
Adaptation de Peter Stein et de Botho Strauss
Traduction de Michel Dubois et de Claude Yersin
Prix : 13 € – ISBN : 978-2-85151-855-3
www.arche-editeur.com
 

Laurent Schteiner