Articles

L'Arche éditeur : Une femme

Par Audrey Jean, le 3 mai 2014 — arche éditeur, La Colline, Philippe Minyana, Une femme — 2 minutes de lecture
Récemment mis en scène par Marcial di Fonzo Bo au Théâtre de la Colline, le texte “Une femme” de Philippe Minyana est actuellement disponible chez l’Arche éditeur. Composé de fragments aux titres évocateurs tels que la fièvre, le sang ou encore la sueur, cette pièce est une peinture sombre de l’intime mettant en scène à la manière d’un tableau de Caravage une femme mourante face à ses spectres.
 
9782851818300FS
Elisabeth attend la fin. Autour d’elle tous ses proches s’en sont allés, terrassés par des maladies pourrissantes et ne lui laissant que des images abimées d’un monde en perdition. Autant de fantômes qui la hantent au moment crucial où elle va rendre son dernier souffle. Presque malgré elle sa mémoire se met en marche réveillant ses souvenirs tels des pièces de puzzle à remettre dans le bon ordre.
 
« La femme : Elle a les cheveux sales
 voilà ce que j’ai pensé 
ma mère mourait
 et moi je me disais elle a les cheveux sales »
 
C’est dans un conte noir et onirique que Philippe Minyana plonge son héroïne incarnée à la scène par Catherine Hiegel. Au terme d’une écriture triviale il ébauche au fil des tableaux l’essence même de l’intime avec tout ce que cela comporte de gênant, c’est toute une allégorie d’un monde indifférent à la souffrance qu’il nous propose ici. Car cette épopée s’adresse à tout un chacun , la mort étant la seule épreuve qui nous concerne tous. Comme l’annoncent les titres des différents chapitres il ne nous épargnera rien de ce que la mort comporte de sale et de laid. Pourtant Philippe Minyana parvient malgré la lourdeur de son sujet à apporter une touche d’onirisme à l’ensemble notamment en étirant à l’infini l’espace-temps autour d’Elisabeth. L’assemblage de ses souvenirs réels et fantasmés paraît alors presque poétique malgré la violence de cet étalage de sentiments plus personnels les uns que les autres. 
Audrey Jean 
 
“Une femme” de Philippe Minyana 
 
ISBN 978 2 85181 830 0 
13€
 
l’Arche éditeur 
86 rue Bonaparte 
75006 Paris 

Audrey Jean