Articles

Les mots du spectacle en politique

Par Laurent Schteiner, le 26 avril 2012 — 3 minutes de lecture

Il y a quelques années Roger-Gérard Schwartzenberg avait dénoncé dans un best-seller « l’Etat Spectacle » ou la capacité des instances de l’Etat à faire de la politique un spectacle permanent. Les éditions Théâtrales apportent son écot à cette idée, sous une autre forme, en publiant un petit dictionnaire  dédié aux mots du spectacle en politique. Cet opuscule créé par le collectif théâtrocratie met en relief l’interpénétration du monde de la politique dans celui du spectacle.  En nous guidant à travers  une analyse historique passionnante de cette imbrication, cet ouvrage propose des subtiles définitions de termes de spectacles consacrées avec précision à la politique. Traçant les contours d’une distanciation de cette sémantique « artistique » dans un cadre politique, ce dictionnaire interroge avec à-propos l’évolution des médias dans notre société. Un ouvrage au cœur de l’actualité à ne pas manquer !

 

Guy Debord définit le spectacle comme un rapport social entre des personnes, médiatisé par des images. Si on observe une dichotomie entre individu et pouvoir, le spectacle devient la notion clé qui définit ce rapport spécial. Reste à déterminer le lieu. L’antiquité fourmille d’exemples où les théâtres, agoras…ont été détournés de leur destination initiale en bâtiments régissant les affaires publiques. Le lieu caractérise l’enchevêtrement de ces deux domaines.

 

L’aspect spectaculaire n’échappe en rien à la fonction politique. La mise en scène derrière le petit écran prend des allures de cérémonial, de protocole propre à sacraliser cette même fonction. Le dépouillement de codes scénarisés travestit l’homme politique en un héros intrépide procurant un délice de sensations.

 

La problématique de ce rapprochement entre politique et spectacle introduit la notion de simulacre propice à dégrader l’image même de la politique. Si la politique est devenue un spectacle, l’apparence devient alors le lit commun de supposée déconnexion avec la vie réelle. Et si justement la profondeur du champ politique n’était accessible qu’à partir du spectacle politique comme le suggère Berkeley ?  

 

Cet ouvrage ne se veut pas un relevé exhaustif mais davantage une interrogation pertinente sur ce fait de société troublant qui rythme désormais notre vie quotidienne. Chaque mot, chaque définition de ce dictionnaire collectif pousse à la réflexion. Un livre indispensable à se procurer !

 

Laurent Schteiner

 

Les mots du spectacle en politique du Collectif théâtrocratie

Collectif Théâtrocratie est une émanation de l’équipe de recherche HAR Histoire de s Arts et des Représebntations (histoire de l’art, théâtre, cinéman esthétique) -Université Paris Ouest Nanterre La Défense.

Sous la direction de :

Pierre Banos-Ruf : éditeur (directeur des éditions Théâtrales) et maître de conférences en Sciences de l’Information et de la Communications (Paris-Ouest)

Johannes Landis-Fassler : Professur agrégé de Lettres Modernes à l’IUFM-Université de Bourgogne et docteur en Arts du spectacle de l’université de Paris-Ouest.

Gaëlle Maidon : Architecte D.P.L.G et docteur en Théâtre et Arts du spectacle de Paris Ouest.

et

Christian Biet : Professeur d’Histoire et d’Esthétique du théâtre à Paris Ouest et membre de l’Institut Universitaire de France et directeur de l’équipe d’accueil HAR.

12 €

ISBN : 978-2-84260-601-5

 

éditions Théâtrales

20 rue Voltaire

93100 Montreuil

www.editionstheatrales.fr

 

Laurent Schteiner