Articles

Lys Martagon

Par Laurent Schteiner, le 3 avril 2012 — 2 minutes de lecture

Les Editions Théâtrales, au travers de l’œuvre de Sylvain Levey, nous reviennent cette fois avec une fable poétique où la survie d’une adolescente dans un univers urbain désincarné se traduit par une résilience inespérée. Cette pièce pleine d’émotions nous touche par la force tranquille que dégage Lys Martagon et la guide vers un ailleurs qu’elle habille de couleurs étincelantes.

 

L’univers de Sylvain Levey, empreint de poésie nous livre une adolescente qui dispose d’une vision de la vie peu commune. Dans une cité, alourdie par la déshumanisation, Lys tente de vivre et de survivre dans un avenir borné ou les perspectives heureuses sont rares. Elle vit au sein d’une famille éclatée avec pour seul parent, une mère qui s’adonne au travail comme une compensation sur la vie. Avec pour seule règle de vie l’heure de retour à huit heures qu’elle donne à sa fille, sa mère bascule progressivement dans une dépression. Mais la rage de vivre de Lys est intacte. La beauté dont elle a tapie son âme se projette sur ce monde que tout être considérerait comme déprimant et dont toute entreprise d’évolution semble barrée et vouée à l’échec. Tentant de faire ressentir à Démetrio, son petit ami, elle s’efforce de l’emmener dans son monde mais la greffe ne prend pas. Mais peu importe, la beauté est la plus forte et elle s’impose.

 

Le style de Sylvain Levey est léger et aérien. Sa légèreté survole toutes les vicissitudes de l’existence. A certains moments, il nous rappelle certains accents de Jon Fosse où les intentions sont davantage ressenties qu’affirmées. On vit avec Lys qui se raconte, se confie à la nature et à ses proches. Ce magnifique univers poétique plein de force et d’espoir emporte tout et nous touche en plein cœur. Une œuvre à découvrir d’urgence.

 

Laurent Schteiner

 

Lys Martagon de Sylvain Levey

8 €

ISBN : 978-2-84260-439-4

 

Editions théâtrales

20 rue Voltaire

93100 Montreuil

www.editionstheatrales.fr

www.tjeu.fr

 

 

Laurent Schteiner