Articles

Même si tu m'aimes

Par Laurent Schteiner, le 20 février 2012 — 3 minutes de lecture

« Le couple est une anomalie.» C’est par ses mots que débute cette pièce de Mélissa Drigeard et de Vincent Juillet qui se joue actuellement au Théâtre Michel. Ce spectacle fort drôle et pertinent nous conte l’état de l’art d’un couple à travers ses joies et ses déboires. Emmenée brillamment par trois comédiens, cette pièce rafraichissante nous convie dans les arcanes d’une vie amoureuse où la « petite musique » de ce couple ressemble en tout point à celle de chacun d’entre nous.

 

William est psy. Il entreprend de nous exposer les affres d’une vie à deux qui est loin d’être un long fleuve tranquille. En l’espèce, il nous présente Marie et Simon qui se découvrent et qui vivent avec passion ce formidable moment de la découverte de l’autre, de l’envie irrésistible d’être avec l’autre. Bref le paradis ! Puis les choses imperceptiblement dérapent. Un grain de sable peut-être. Les repères deviennent flous. Chacun veut comprendre ce qui se passe car le couple est sorti de cet état de grâce que la rencontre avait fait naître. Comment sauver un amour qui dérive ostensiblement. C’est ainsi que Marie et Simon prennent rendez-vous chez William pour une thérapie de couple.

 

Cette thérapie va devenir très rapidement un chemin de croix dont les exercices à répétition semblent hypothéquer leurs chances de se rapprocher à nouveau. La mise en scène de Julien Boisselier réussit à mettre en évidence un kaléidoscope de sentiments les plus variés qui touche à l’intimité même de cette relation à deux. Conçue de manière désopilante, cette pièce séduit par son rythme qui alterne jeux de rôle cocasses et constats d’analyse du psy. L’interprétation impeccable des trois comédiens renvoie les spectateurs vers une sensibilité universelle qui les fait partager les tracas de la vie à deux. Finalement, à l’instar de William, on peut affirmer que cette anomalie que constitue le couple respire et demeure plus que jamais en mouvement.

 

Laurent Schteiner

 

Même si tu m’aimes de Mélissa Drigeard et Vincent Juillet

Mise en scène de Julien Boisselier

Assistante à la mise en scène : Fabienne Tournet

Avec Pierre Azéma, Mélissa Drigeard et Morgan Perez

Musique : Jean-Michel Bernard

Lumières : Jean-Pierre Bouvier

 

Théâtre Michel

38 rue des Mathurins

75008 Paris

Résa : 01 42 65 35 02

www.theatre-michel.fr

du mardi au samedi à 21h00

Matinées le samedi à 16h30, le dimanche à  15h00

 

Laurent Schteiner