Théâtre

Ossyane

Par Laurent Schteiner, le 11 octobre 2011 — Ossyane, Théâtre 13 — 3 minutes de lecture




Du refus de la haine

Ossyane, tiré du roman d’Amin Maalouf, Les échelles du Levant est une incroyable épopée moderne, qui nous ballade sans ménagement à travers les époques et les frontières.

 

De la Turquie du début du XXème siècle à la guerre civile du Liban, nous sommes embarqués au coeur de l’histoire familiale de ce personnage atypique, engagé et pacifiste qui traversera les guerres avec rage et espoir. Du génocide arménien à la France de Vichy, de la naissance du conflit israélo palestinien à l’effondrement de Beyrouth, Ossyane, dont le prénom signifie « insoumission » va se battre pour rester en vie, pour garder ceux qu’il aime et défendre ses idéaux. Mais le chemin est ardu et les drames se succèderont entremêlant vie intime et conflits mondiaux. Ossyane, que l’on essaiera de réduire à néant, qui s’écroulera pendant de très longues années, se relèvera enfin, car le refus de la haine et la rage de vivre auront raison du monde chaotique qui l’entoure.

 

L’adaptation de Grégoire Cuvier se prête très bien au jeu de la scène car cette grande fresque humaine est traitée de façon cinématographique, les plans s’enchainant avec beaucoup de fluidité. Le spectateur est embarqué à travers les époques et les différents pays sans se perdre un instant. Grégoire Cuvier et Grégoire Faucheux ont su mettre en images ce texte très poétique avec finesse et intelligence.

 

Cette littérature poétique est cependant moins bien rendue par les comédiens qui parfois se perdent un peu dans le lyrisme de leur parole. Nous ne sommes pas toujours convaincus même si chacun interprète plusieurs personnages avec une belle générosité. Olivier Cherki dans le rôle titre et Jean-Marc Charrier qui interprète tour à tour le père et le frère d’Ossyane avec une incroyable maîtrise, sont de loin les plus grands atouts de ce spectacle. Deux comédiens magnifiques dont on salue le très beau travail.

Ossyane est assurément l’un des meilleurs spectacles de cette rentrée théâtrale.

Crédit photo:  Christophe Henry
F.D
Ossyane
d’après le roman « Les échelles du Levant », d’Amin Maalouf
Adaptation et mise en scène Grégoire Cuvier
Scénographie Grégoire Faucheux

Avec Christine Braconnier, Jean-Marc Charrier, Christophe Chêne-Cailleteau, Olivier Cherki, Audrey Louis, Yvon Martin et Stéphane Temkine
Durée: 1h40
Site de la compagnie :  www.theatredechair.com


Théâtre 13
103 Boulevard Auguste Blanqui, Paris 13.
Réservations au 01 45 88 62 22


Du 6 septembre 2011 – 16 octobre 2011
les mardis, jeudis et samedis à 19h30, les mercredis et vendredis à 20h30, le dimanche à 15h30


 

Laurent Schteiner