Articles

Phénix Festival : Portrait chinois de Louise Caron, autrice d’Univergate

Par Laurent Schteiner, le 11 mai 2022 — louise acron, phenix festiva, Studio Hebertot, univergate — 1 minute de lecture

Louise Caron, autrice d’Univergate, spectacle à l’affiche du Studio Hébertot, les 3, 4 et 5 juin à 21h, s’est prêtée au jeu du portrait chinois.

Si vous étiez un cocktail, lequel seriez-vous ? 
Un Manhattan parce qu’il procure l’oubli?

Si vous étiez un langage ?
Le langage des signes parce que l’expression passe par le corps.

Si vous étiez une musique ? 
Eric Satie pour les dissonances.

Si vous étiez un objet d’art ?
Les causeuses de Camille Claudel.

crédit photo : Michaël Joubert

Si vous étiez un mouvement ?
Le surréalisme. 

Si vous étiez une origine ?
Les banlieues périphériques. 

Si vous étiez une fiction ?
M. le Maudit de Fritz Lang.

Si vous étiez une personnalité ?
Je serais Virginia Woolf pour sa liberté.

Si vous étiez une danse ?
Je serai un tango argentin parce que le personnage fait des thés dansants. 

Quelle est la couleur de la plume ?
Elle serait rouge car dans le rouge, il y a de la concentration et de l’extériorisation. 

Quelle est votre plume inspirante ?
Anton Tchekhov car c’est un des auteurs qui le mieux compris les mécanismes de l’âme humaine. 

Propos recueillis par Laurent Schteiner

Laurent Schteiner

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.