Articles

Phénix Festival : Portrait chinois de Paméla Ravassard, co-autrice de « Courgette »

Par Laurent Schteiner, le 9 mai 2022 — 2 minutes de lecture

Paméla Ravassard, co-autrice avec Garlan Le Martelot, nous a livré, dans le cadre du Phénix Festival, son portrait chinois. Son spectacle, dont elle a signé également la mise en scène, sera à l’affiche du théâtre de l’Opprimé le 4 juin à 20h30. 

Si vous étiez un cocktail, lequel seriez-vous ? 
Un cocktail à base de vin jaune (pour la maturation de 6 ans et 3 mois en fut de chêne)… Et pétillant !

Si vous étiez un langage ?
Je serais le langage du coeur. 

Si vous étiez une chanson ? 
Je serais Droit devant des Cowboys fringants car c’est la musique phare de Courgette. J’aime ce qu’elle raconte et le sens de cette chanson. 

Si vous étiez un objet d’art ?
Je serais la chute d’Icare de Matisse. 

 

Si vous étiez une origine ?
Une origine jurassienne.

Si vous étiez une fiction ?
ce serait E.T.

Si vous étiez une danse ?
Un slow punk rock.

Si vous étiez une célébrité ?
Ma maman.

Quelle est la couleur de la plume ?
Le bleu du ciel que Courgette veut tuer. C’est aussi le bleu de la mer, la métaphore de la mère et le bleu des Fontaines (le foyer de Courgette). 

Quelle est votre plume inspirante ?
Tchekhov mais plus généralement les êtres humains qui m’entourent. 

Propos recueillis par Laurent Schteiner

Laurent Schteiner

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.