Articles

Prix du Théâtre 13 : Jeux de massacre d'Eugène Ionesco

Par Laurent Schteiner, le 25 juin 2014 — Prix du theatre 13 — 2 minutes de lecture

Le concours s’achève sur ce dernier spectacle : Jeux de massacre d’Eugène Ionesco dans une mise en scène d’Ismaël Tifouche Nieto….
Les lauréats de ce Prix seront connus dimanche 29 à 18h00 (Prix du Jury, Prix du Public et Coup de coeur des chroniqueurs)

Vendredi 27 juin 2014 à 20h30 / Samedi 28 juin 2014 à 19h30

« C’est le mal ! Le grand mal ! »
Jeux de massacre
texte Eugène Ionesco mise en scène Ismaël Tifouche Nieto

1h30 sans entracte
SONY DSC

« Gardez-vous bien des suspects.
Dénoncez-les.
Pour le bien public. »

« Citoyens de la ville et étrangers. Un mal inconnu s’est répandu dans notre ville, depuis quelque temps. Ce n’est pas la guerre, il n’y a pas d’assassinats, nous vivions normalement, calmement, beaucoup d’entre nous dans le presque bonheur. Tout d’un coup, sans cause apparente, sans avoir été malades, les gens se mettent à mourir dans les maisons, dans les églises, aux coins des rues, sur les places publiques. Ils se mettent à mourir, imaginez-vous cela ? Et le comble, ce ne sont pas des cas isolés, un mort par-ci, un mort par-là, cela pourrait s’admettre à la rigueur. Ils sont de plus en plus nombreux. Il y a une progression géométrique de la mort.
Nous sommes accablés par une mortalité sans causes connues. Des soldats entourent la ville. Plus personne ne peut entrer et vous ne pouvez plus sortir. Il n’y aura plus de réunions publiques. Les groupes de plus de trois personnes seront dispersés.
Il est également interdit de flâner. Les habitants devront circuler deux par deux afin que chacun puisse surveiller l’autre.
Rentrez chez vous, que chacun reste chez soi. Que l’on ne sorte que pour le strict nécessaire. Sur toute maison contaminée sera peinte une croix rouge haute d’un pied au centre de la porte avec inscription : « Dieu, aie pitié de nous ! »

découvrez ce jeune metteur en scène et le projet qu’il défend pour ce Prix :

Interview d'Ismaël Tifouche Nieto

Laurent Schteiner