Articles

"Roméo et Juliette" à la Comédie Française : une belle réussite !

Par Laurent Schteiner, le 11 décembre 2015 — eric ruf, romeo et juliette, Shakespeare — 3 minutes de lecture

Eric Ruf nous présente actuellement à la Comédie Française une nouvelle mise en scène de Roméo et Juliette. Cette création pétillante à souhait aux accents « latino » nous plonge dans une atmosphère italienne toute « shakespearienne ». La mise en scène d’Erif Ruf inscrit cette pièce dans une intemporalité où la modernité affichée ne se départit en rien des codes shakespeariens assurant un cachet particulier à cette œuvre.

Dans cette adaptation de François–Victor Hugo, Eric Ruf a choisi de créer des ruptures astucieuses de ton au sein des alexandrins. Ces ruptures bienvenues créent un effet comique indéniable cassant ainsi le rythme de ces alexandrins. La mise en bouche de ce texte adapté par François–Victor Hugo donne une aisance de jeu aux comédiens accentuant le rythme de la pièce aux ressorts cinématographiques.

romeo_2

La superbe scénographie d’Eric Ruf sert à merveille le propos de la pièce en présentant une Italie dont la pauvreté transpire sur les murs mêmes de la cité. La chaleur écrase cette cité dont les reliquats d’un passé illustre sont toujours préents et  témoins d’une gloire fanée. Le public se trouve d’entrée de jeu sur une place de Vérone au beau milieu d’un concert de chant où les familles Montaigu et Capulet sont réunies. Un petit air de familles mafieuses nourrit dès le début de la pièce cette magnifique pièce. Les accents « latinos » qui s’expriment notamment au travers des chansons et chorégraphies ancrent cette pièce dans une modernité bienvenue.

romeo_4

L’adaptation de cette oeuvre a choisi d’écarter l’esprit romanesque qui domine dans certaines mises en scènes au bénéfice de la fulgurance d’une passion. De fait tout parait animal fondé sur une fluidité des sentiments, des actes dont les rixes à l’arme blanche saignent les corps et les coeurs. Le glas sonne trop rapidement pour ces deux amants. Alors il convient de vivre vite et fort avant que la mort ne les sépare.

Suliane Brahim irradie cette pièce avec fragilité, émotion et grâce. Ses répliques sont mordantes et parfois pleines d’humour. Saluons également la performance des comédiens qui l’accompagnent dans cette magnifique pièce.

Laurent Schteiner

Roméo et Juliette de SHAKESPEARE
Adaptation de François–Victor HUGO
Mise en scène d’Eric RUF

avec  Claude MATHIEU, Michel FAVORY, Christian BLANC, Christian GONON, Serge BAGDASSARIAN, Bakary SANGARE, Pierre-LOUIS-CALIXTE, Suliane BRAHIM, Nâzim BOUDJENAH, Jérémy LOPEZ, Danièle LEBRUN, Elliot JENICOT, Laurent LAFIITE et Didier SANDRE

Élèves-comédiens :
Page, deuxième musicienne : Pénélope Avril
Première musicienne, Premier garde : Vanessa Bile-Audouard
Balthazar : Théo Comby Lemaitre
Pierre : Hugues Duchêne
Troisième musicienne, deuxième garde : Marianna Granci
Samson : Laurent Robert
Équipe artistique :
Mise en scène et scénographie : Éric Ruf
Costumes : Christian Lacroix
Lumière : Bertrand Couderc
Travail chorégraphique : Glysleïn Lefever
Arrangements musicaux : Vincent Leterme
Réalisation sonore : Jean-Luc Ristord
Collaborateur artistique : Léonidas Strapatsakis
Assistante à la mise en scène : Alison Hornus
Maquillages : Carole Anquetil
Assistante à la scénographie : Dominique Schmitt
Elève-metteur en scène : Adrien Dupuis-Hepner
Elève-scénographe : Julie Camus
Elève-costumière : Sophie Grosjean

Comédie Française
Place Colette
75001 PAris
Réservations 01 44 58 15 15
www.comedie-fracaise.fr
jusqu’au 30 mai 2016

 

Laurent Schteiner